March 27, 2019 / 9:16 AM / 3 months ago

Prudence sur les actions en Europe, les taux repartent à la baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi dans la matinée alors qu’une certaine prudence demeure perceptible sur les rendements obligataires face aux craintes sur la croissance mondiale.

Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi dans la matinée. À Paris, l'indice CAC 40 se replie de 0,14% vers 08h50 GMT. À Francfort, le Dax est pratiquement stable (+0,03%) et à Londres, le FTSE avance de 0,16%. /Photo prise le 26 mars 2019/REUTERS

À Paris, l’indice CAC 40 se replie de 0,14% à 5.299,84 points vers 08h50 GMT. À Francfort, le Dax est pratiquement stable (+0,03%) et à Londres, le FTSE avance de 0,16%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,12%, le FTSEurofirst 300 grappille 0,04% et le Stoxx 600 se replie de 0,05%.

Si les actions font preuve de résistance, les rendements obligataires sont repartis à la baisse, signe que les inquiétudes autour d’un ralentissement plus prononcé que prévu de la croissance mondiale sont loin d’être dissipées.

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a dit mercredi que la zone euro restait confrontée à une détérioration persistante de la demande extérieure et que l’institution de Francfort était prête à reporter encore un premier relèvement de ses taux d’intérêt si nécessaire.

Ce soutien affiché des banques centrales, visible en Europe comme aux Etats-Unis et en Asie, offre un soutien de poids aux marchés d’actions face aux craintes sur la croissance.

TAUX

Le rendement du Bund allemand à dix ans évolue en nette baisse mercredi, à -0,039% après un plus bas depuis octobre 2016 touché en tout début de séance à -0,048%.

Le rendement des Treasuries à dix ans, qui s’était stabilisé mardi, retombe à 2,3876%. Il reste ainsi inférieur au rendement des T-Bills à trois mois, à 2,4584%.

Cette inversion de la courbe, annonciatrice par le passé d’une récession à venir de l’économie américaine, continue d’alimenter la nervosité même si plusieurs observateurs, dont certains responsables de la Réserve fédérale, ont appelé à relativiser cet évènement de marché.

A rebours de la tendance, les taux italiens évoluent en hausse après les informations de la presse italienne selon lesquelles Rome s’apprête à réviser en baisse son estimation de croissance pour 2019 à 0,1% tandis que le déficit est estimé à environ 2,4% du produit intérieur brut (PIB) cette année.

Le rendement du BTP à dix ans revient à plus de 2,48%.

CHANGES

Le discours de Mario Draghi n’a fait que brièvement et légèrement remonter l’euro, vite revenu pratiquement à l’équilibre face au dollar à 1,1270.

Le billet vert, qui était reparti de l’avant face à un panier de devises de référence grâce à la stabilisation des rendements obligataires américains, est freiné par le nouveau repli des rendements obligataires.

De son côté, le dollar néo-zélandais s’inscrit en nette baisse, les cambistes ayant été pris par surprise par le choix de la banque centrale de Nouvelle-Zélande de laisser ses taux d’intérêt inchangés tout en prévenant que le prochain mouvement serait probablement une baisse des taux.

La livre sterling est pour sa part orientée en baisse face au dollar et à l’euro, avant une journée qui pourrait s’annoncer décisive pour le Brexit.

Le Parlement britannique doit procéder mercredi à une série de “votes indicatifs” sur la sortie ou non du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le débat aura lieu dans l’après-midi, les votes débuteront à 19h00 GMT et les résultats devraient être annoncés après 21h00 GMT.

Parallèlement, la Première ministre Theresa May tiendra à 17h00 GMT une réunion avec des élus du Parti conservateur au cours de laquelle elle pourrait donner une date à laquelle elle s’engagera à quitter ses fonctions, a rapporté mardi un journaliste du quotidien The Sun.

VALEURS

En tête du Stoxx 600, Fiat Chrysler grimpe de 3,7%, dopé par l’information de Financial Times selon laquelle Renault pourrait envisager une offre sur le constructeur automobile italien une fois après avoir fusionné avec son partenaire Nissan.

A Paris, l’action Renault bondit de 3,9%, en tête du CAC 40.

Dans la foulée, l’indice Stoxx de l’automobile gagne 1,4% et signe de loin la plus forte hausse sectorielle en Europe.

A l’inverse, Orpea recule de 2,13% après la publication de ses résultats annuels.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 0,23% après avoir rebondi lors de la séance précédente, pénalisée par les ajustements de prix liés à la cotation d’actions ex-dividende.

A l’inverse, les places chinoises, qui n’avaient pas profité du rebond des autres places asiatiques la veille, ont repris des couleurs, les investisseurs anticipant des mesures de soutien de la part du gouvernement après l’annonce d’une forte baisse des profits du secteur industriel lors des deux premiers mois de l’année.

L’indice composite de la Bourse de Shanghai a progressé de 0,85% et le CSI 300 des grandes capitalisations a avancé de 1,16%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse mardi soir mais sous ses plus hauts du jour, soutenue notamment par les valeurs technologiques et de l’énergie.

L’indice Dow Jones a gagné 0,55%, le S&P-500 a pris 0,72% et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 0,71%.

PÉTROLE

Les cours du brut évoluent en ordre dispersé, tiraillés entre les réductions de la production résultant notamment des quotas mis en oeuvre par l’Opep et les inquiétudes sur la croissance économique mondiale.

Le baril de Brent évolue à plus de 68 dollars mais celui du brut léger américain recule à moins de 60 dollars.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below