March 25, 2019 / 8:53 AM / in 4 months

Boeing présentera mercredi sa solution pour le 737 MAX

SINGAPOUR/ADDIS ABEBA (Reuters) - Boeing a invité plus de 200 pilotes, dirigeants et régulateurs à une réunion d’information organisée mercredi sur son plan de remise en service du 737 MAX.

Une photo aérienne montre des avions Boeing 737 MAX garés sur le tarmac de l'usine Boeing à Renton, dans l'État de Washington. Boeing a invité plus de 200 pilotes, dirigeants et régulateurs à une réunion d'information organisée mercredi sur son plan de remise en service du 737 MAX. /Photo prise le 21 mars 2019/REUTERS/Lindsey Wasson

Cette réunion est un signe que la mise à jour logicielle du MAX, dont le correctif de son système anti-décrochage MCAS, est sur le point d’être achevée pour être soumise à l’approbation de l’agence fédérale américaine de l’aviation civile (FAA).

La réunion, a précisé Boeing dimanche soir dans un communiqué, aura lieu sur le site du groupe à Renton, dans l’Etat de Washington - où est assemblé le 737 MAX - et portera sur la mise à jour logicielle et l’entraînement des pilotes à cette mise à jour.

Tous les 737 MAX sont cloués au sol depuis la catastrophe aérienne d’Ethiopian Airlines ce mois-ci, qui a suivi le crash d’un MAX de Lion Air en octobre en Indonésie.

Garuda Indonesia, qui avait annoncé vendredi son intention d’annuler sa commande de 49 737 MAX en évoquant une perte de confiance des passagers après les accidents, a été invité à la réunion, a déclaré lundi à Reuters son PDG Ari Askhara.

“Nous avons été informés vendredi mais, en raison du délai très court, nous ne pouvons pas envoyer de pilote”, a-t-il déclaré. La compagnie a demandé un webinaire mais Boeing a rejeté cette idée, a-t-il ajouté.

PILOTES DU MONDE ENTIER

Une porte-parole de Boeing a déclaré que la réunion de mercredi faisait partie d’une série de sessions d’information auxquelles les pilotes doivent assister en personne.

“Nous avons planifié et continuerons d’organiser des réunions supplémentaires pour communiquer avec tous les clients et opérateurs actuels et futurs du MAX”, a-t-elle dit.

Garuda n’a qu’un seul 737 MAX.

Le directeur général de Lion Air, Daniel Putut, a déclaré avoir été informé de la réunion par Boeing mais que la compagnie aérienne pourrait ne pas y assister. Il n’a pas été plus précis.

Singapore Airlines a annoncé lundi que sa filiale SilkAir, qui exploite le 737 MAX, avait reçu l’invitation et enverrait des représentants.

Des représentants de l’Autorité de l’aviation civile de Singapour seront également présents, a déclaré une porte-parole du régulateur.

Korean Air Lines, qui - avant le crash de ce mois-ci - devait recevoir son premier 737 MAX en avril, a annoncé son intention d’envoyer des pilotes à Renton. La compagnie sud-coréenne low cost Eastar Jet enverra deux pilotes, a déclaré un porte-parole.

Ethiopian Airlines n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire sur la réunion.

Le 737 MAX était jusqu’ici l’avion de Boeing le plus vendu, avec plus de 500 milliards de dollars de commandes au prix catalogue.

Des équipes des trois compagnies aériennes américaines propriétaires de 737 MAX ont déjà participé samedi à une réunion à Renton pour examiner la mise à jour logicielle.

UN AVIS DÈS AVRIL

Selon un responsable américain informé du dossier, l’objectif est que la FAA examine le plan de Boeing rapidement pour pouvoir rendre un avis en avril.

On ne sait toujours pas si la mise à jour logicielle, appelée “modification de la conception” par la FAA, résoudra les problèmes à l’origine du crash de l’appareil d’Ethiopian Airlines, qui a fait 157 morts le 10 mars.

“Après l’accident, nous avons constaté que le système était radical”, a déclaré à la presse Yohannes Hailemariam, vice-président des opérations aériennes d’Ethiopian, lui-même pilote chevronné.

“Il donne un message de décrochage et prend des mesures immédiates plus rapides que celles que Boeing avait demandé aux pilotes”, a-t-il expliqué.

Le responsable américain interrogé par Reuters a déclaré que les changements prévus par Boeing incluaient 15 minutes de formation pour aider les pilotes à désactiver le système anti-décrochage MCAS en cas de données de capteur erronées ou d’autres problèmes. Ils incluent également des instructions autoguidées, a-t-il ajouté.

American Airlines a annoncé dimanche qu’elle prolongeait jusqu’au 24 avril les annulations de vols liées à l’interdiction de vol des 737 MAX.

Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below