March 20, 2019 / 3:27 PM / in 3 months

Norsk Hydro dit n'avoir versé aucune rançon après une cyberattaque

Un panneau avertissant d'une cyberattaque au siège de Norsk Hydro à Oslo. Le producteur norvégien d'aluminium a déclaré mercredi qu'il n'avait versé aucune rançon pour recouvrer les dossiers cryptés par les pirates. /Photo prise le 19 mars 2019/REUTERS/NTB Scanpix/Terje Pedersen

OSLO (Reuters) - Le producteur norvégien d’aluminium Norsk Hydro, victime d’une attaque informatique, a déclaré mercredi qu’il n’avait versé aucune rançon pour recouvrer les dossiers cryptés par les pirates.

“Aucune rançon n’a été versée”, a déclaré Eivind Kallevik, le directeur financier, lors d’une conférence de presse.

Le groupe a fermé plusieurs de ses usines et sa production a été perturbée à la suite d’une cyberattaque par “rançongiciel” qui a commencé lundi soir et s’est intensifiée dans la nuit.

Norsk Hydro a dit espérer un redémarrage ce mercredi de ses usines d’extrusion, qui transforment les lingots d’aluminium en pièces métalliques destinées aux constructeurs automobiles ou au secteur du bâtiment.

Le groupe a ajouté que rien ne laissait présager pour le moment des pertes de commandes à la suite de cette attaque.

“Nous livrons les commandes comme prévu”, a déclaré Norsk Hydro, ajoutant qu’il était prématuré pour évaluer un quelconque impact financier.

Nerijus Adomaitis; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below