March 19, 2019 / 1:40 PM / 3 months ago

Des fonds discutent avec WPP du rachat de Kantar

LONDRES (Reuters) - Plusieurs fonds, notamment les américains Advent et Blackstone, discutent avec le groupe publicitaire britannique WPP pour lui racheter éventuellement une participation majoritaire dans sa filiale d’analyse de données Kantar, ont dit quatre sources proches du dossier à Reuters.

Plusieurs fonds discutent avec le groupe publicitaire britannique WPP pour lui racheter éventuellement une participation majoritaire dans sa filiale d'analyse de données Kantar. /Photo d'archives/REUTERS/Simon Dawson

Cette vente, organisée par Goldman Sachs, pourrait valoriser Kantar jusqu’à 3,5 milliards de livres sterling (4,1 milliards d’euros) mais certains fonds s’inquiètent de la baisse du chiffre d’affaires et du bénéfice de cette entité ces dernières années.

Hellman & Friedman et CVC Capital Partners travaillent aussi sur le dossier, ont indiqué les sources, alors que les acteurs industriels restent pour l’instant à l’écart.

Bain Capital a également manifesté son intérêt pour une offre éventuelle sur Kantar, a dit une autre source, selon laquelle Bain pourrait décider ultérieurement de s’associer à un autre fonds.

WPP a envoyé cette semaine aux prétendants des dossiers contenant des informations confidentielles et attend des offres non-contraignantes en avril, a dit l’une des sources.

WPP, Blackstone, Advent et CVC ont refusé de répondre aux questions sur le sujet tandis qu’il n’a pas été possible dans l’immédiat de joindre de représentants de Bain et Hellman & Friedman.

WPP, premier groupe publicitaire mondial, est en pleine réorganisation sous la houlette de son nouveau directeur général Mark Read à la suite de plusieurs avertissements sur résultats en 2017 et 2018.

Le groupe britannique souhaite céder une part majoritaire de Kantar pour réduire sa dette alors qu’il se prépare à vivre une année 2019 difficile avec une contraction attendue de son chiffre d’affaires de 1,5% à 2%.

Kantar, l’un des principaux acteurs de son secteur, fournit des données et des études commerciales à certains des plus grands annonceurs du monde.

Ses résultats financiers sont toutefois en baisse depuis plusieurs années. Son chiffre d’affaires sous-jacent a ainsi reculé de 2% l’an dernier à 2,6 milliards de livres et son bénéfice d’exploitation a chuté de 14% à 301 millions de livres.

“L’opération présente quelques défis pour les fonds de capital-investissement car (Kantar) est sur une trajectoire descendante depuis un moment”, a dit une source.

Mark Read espère boucler la vente d’ici la fin de l’été.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below