March 14, 2019 / 6:52 AM / in 4 months

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme sur les indices signalent une ouverture sans grand changement :

Lagardère à suivre jeudi à la Bourse de Paris. La société espère engranger au total plus d'un milliard d'euros à l'issue d'un vaste programme de cessions destiné à recentrer le groupe diversifié vers l'édition et les boutiques d'aéroport. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

* CASINO, qui a publié jeudi des résultats opérationnels en hausse, s’estime armé pour une solide performance en France à moyen terme grâce à ses formats, à une accélération dans le e-commerce et à sa diversification dans ses nouveaux métiers. Le titre est signalé en hausse à l’ouverture, entre 1% et 3%, selon des indications fournies par des traders.

* LAGARDÈRE espère engranger au total plus d’un milliard d’euros à l’issue d’un vaste programme de cessions destiné à recentrer le groupe diversifié vers l’édition et les boutiques d’aéroport. Le titre est signalé en baisse à l’ouverture selon des indications fournies par des traders.

* ILIAD a annoncé jeudi que plus de 100.000 abonnés avaient souscrit à sa nouvelle Free Box Delta moins de deux mois après son lancement.

* LUFTHANSA vise une stabilité de sa marge et une progression de son chiffre d’affaires de l’ordre de 5% cette année, avec une croissance modérée de 1,9% de ses capacités au cours de la saison d’été, et table sur un retour à l’équilibre pour sa compagnie low cost Eurowings. L’action de la compagnie aérienne allemande recule de 3% en avant-Bourse à Francfort.

* ESSILORLUXOTTICA - Une réunion du conseil d’administration aura lieu lundi pour discuter de la gouvernance du nouveau groupe franco-italien, a appris Reuters mercredi de sources proches d’Essilor.

* RWE a annoncé jeudi que son bénéfice d’exploitation pourrait chuter de 20% cette année, le groupe allemand peinant à enrayer la baisse de la rentabilité de ses centrales à charbon et à gaz.

* BOURBON a confirmé jeudi avoir reçu des propositions de partenaires financiers pour alléger sa dette de 2,4 milliards d’euros et financer son développement après un exercice 2018 marqué par un contexte de marché toujours difficile et une nouvelle perte nette.

* LEONARDO - Le groupe de défense italien a déclaré mercredi que son chiffre d’affaires devrait atteindre entre 12,5 et 13 milliards d’euros cette année après avoir réalisé l’an dernier un total supérieur à ses propres attentes, à la faveur des livraisons d’hélicoptères, d’électronique et de systèmes de sécurité.

* ASSICURAZIONI GENERALI, premier assureur italien, a annoncé jeudi une augmentation de son dividende après avoir dépassé l’an dernier les objectifs de son plan stratégique et affiché des bénéfices net et opérationnel en progression.

* RENAULT a évincé de son comité exécutif une proche de Carlos Ghosn, l’actuelle directrice déléguée à la présidence du constructeur, le groupe français et ses partenaires japonais Nissan et Mitsubishi continuant à tourner la page sur leur président déchu.

* RTL - Le groupe de médias a annoncé d’un chiffre d’affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes à 2,037 milliards d’euros et compte investir 350 millions d’euros dans les services de streaming payant sur les trois prochaines années afin de concurrencer les géants du secteur comme Netflix.

* INFINEON a annoncé jeudi la nomination de Sven Schneider comme directeur financier à compter du 1er mai, en remplacement de Dominik Asam, qui doit rejoindre Airbus.

* BOIRON a annoncé une baisse de 15% de son résultat opérationnel annuel à 106 millions d’euros.

* NRJ a publié un chiffre d’affaires annuel hors échanges de 392,3 millions d’euros, en hausse de 2,6%, et un Ebitda hors échanges de 57,1 millions d’euros (+13,7%).

* SRP GROUPE a annoncé une marge d’Ebitda en baisse à 0,8% (-1,2 point) et une perte nette de 4,4 millions d’euros.

* SANOFI a annoncé mercredi le placement dans le cadre d’un programme EMTN d’une émission obligataire en trois tranches d’un montant total de deux milliards d’euros pour les échéances 2022, 2029 et 2034. Le laboratoire a dit qu’il affecterait le produit net de l’émission “aux besoins généraux de l’entreprise”.

* CEVA - Le groupe français de transport maritime CMA CGM contrôle quasiment 89,5% des droits de vote du suisse Ceva Logistics, montrent les résultats provisoires de son offre publiés jeudi.

Service Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below