March 8, 2019 / 3:29 PM / 6 months ago

Wall Street recule, les craintes sur la croissance persistent

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, pénalisée par les craintes pour l’économie mondiale après la baisse plus forte que prévu des créations d’emploi le mois dernier aux Etats-Unis et un indicateur chinois décevant au lendemain des annonces de la Banque centrale européenne.

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi. L'indice Dow Jones perd 0,7%. /Photo prise le 7 mars 2019/REUTERS/Brendan McDermid

L’indice Dow Jones perd 178,37 points, soit 0,7%, à 25 294,86 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,79% à 2 727,21 points et le Nasdaq Composite cède 1,17% à 7.334,35 points.

Les futures de Wall Street et les indices en Europe ont accentué leur repli après la publication du rapport sur l’emploi. Le département du Travail a fait état avant l’ouverture de 20.000 créations d’emplois non-agricoles le mois dernier alors que les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à 180.000.

Ce chiffre confirme un ralentissement de l’économie après près de 10 ans de croissance et confortent l’approche patiente adoptée par la Réserve fédérale américaine dans la poursuite du resserrement de sa politique monétaire.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est tombé à un plus de deux mois à 2,607% avant de revenir à l’équilibre. Le dollar a légèrement accentué sa baisse face un panier de devises internationales (-0,30%).

Le sentiment de marché était déjà pénalisé par le recul plus fort que prévu des exportations chinoises en février au lendemain des annonces de la BCE, qui a réduit ses prévisions de croissance et repoussé la normalisation de sa politique monétaire en raison d’un contexte d’”incertitude généralisée”.

Coté valeurs, les semi-conducteurs, très dépendants de la Chine pour la croissance de leur revenus, sont en baisse: Micron Technology, Nvidia et Advanced Micro Devices perdent entre 1,3% et 3%.

Boeing et Caterpillar perdent respectivement 1,06% et 1,61% en raison des craintes persistantes sur l’issue de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Le secteur de l’énergie chute de 2,71%, lésé par la baisse des cours du brut en réaction à la détérioration des perspectives économiques mondiales.

Exxon Mobil et Chevron perdent respectivement 2,16% et 2,01%.

Laetitia Volga pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below