March 8, 2019 / 8:48 AM / 4 months ago

France: Le déficit commercial s'est creusé en janvier

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s’est creusé à 4,20 milliards d’euros en janvier, sous l’effet d’un repli des exportations combiné à une légère hausse des importations, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes.

Le déficit commercial de la France s'est creusé à 4,20 milliards d'euros en janvier, sous l'effet d'un repli des exportations combiné à une légère hausse des importations, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes. /Photo d'archvies/REUTERS/Leonhard Foeger

Il s’est accru par rapport au déficit de décembre, qui a été revu à 3,6 milliards d’euros - en données corrigées de variations saisonnières et des jours ouvrés - contre 4,7 milliards en première estimation.

Cette révision, plus significative que celles constatées habituellement, est liée à des changements méthodologiques, précisent les Douanes.

En janvier, les importations ont poursuivi leur progression, mais dans des proportions moindres, affichant une hausse de 0,4% (contre +1,2% en décembre) pour atteindre un montant de 46,7 milliards d’euros.

Les exportations se sont quant à elles repliées après leur fort rebond de décembre (–1,0%, après +4,2%), pour atteindre un total de 42,5 milliards d’euros.

Le déficit des seuls produits manufacturés a atteint 2,97 milliards d’euros contre 3,34 milliards en décembre.

Les livraisons d’Airbus ont représenté 2,07 milliards d’euros (22 appareils) contre 3,31 milliards (43 appareils) un mois plus tôt.

Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe s’est réduit à 3,29 milliards d’euros (3,70 milliards en décembre).

Celui avec les autres pays de l’Union européenne s’est accru à 2,39 milliards (contre 1,69 milliards). Avec la seule zone euro, il s’est inscrit à 2,93 milliards contre 2,68 milliards un mois plus tôt.

Dans un communiqué distinct, la Banque de France a fait état mardi d’une amélioration du solde des transactions courantes de la France, excédentaire de 0,9 milliard d’euros en janvier après avoir accusé un déficit de 0,1 milliard en décembre (-1,1 milliard en première estimation), en données CVS-CJO.

“Cette amélioration est principalement due à celle du solde des biens, dont le déficit se réduit de 1,4 milliard d’euros malgré la hausse de la facture énergétique, du fait de l’amélioration des échanges hors douanes”, souligne la banque centrale française dans un communiqué.

L’excédent des services s’est pour sa part légèrement réduit, à 2,7 milliards d’euros contre 3,1 milliards en décembre.

Myriam Rivet, édité par Simon Carraud

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below