March 5, 2019 / 5:54 PM / in 4 months

Delta veut réorganiser sa flotte et réfléchit à Alitalia

(Reuters) - Delta Air Lines projette de remplacer un tiers de sa flotte dans les cinq prochaines années, tout en étudiant un investissement dans la compagnie italienne déficitaire Alitalia, a déclaré mardi le directeur général du transporteur américain Ed Bastian.

Delta Air Lines projette de remplacer un tiers de sa flotte dans les cinq prochaines années, tout en étudiant un investissement dans la compagnie italienne déficitaire Alitalia, a déclaré mardi le directeur général du transporteur américain Ed Bastian (photo). /Photo prise le 8 janvier 2019/REUTERS/Steve Marcus

La décision du groupe de remplacer certains avions, qui selon lui ne modifiera pas ses objectifs d’investissement, mettra en concurrence l’américain Boeing et l’européen Airbus.

Au-delà, Delta a également besoin de remplacer près de 200 Boeing 757 et 767, un segment que Boeing vise avec son “NMA” (“New Mid-sized Airplane”), son nouvel appareil de milieu de marché.

Ed Bastian, qui s’exprimait à l’occasion d’une conférence de JP Morgan, a déclaré que Delta était “très intéressée” par le NMA et participait à des discussions préliminaires à ce sujet avec le constructeur américain.

Boeing s’interroge sur l’opportunité de lancer ce nouveau programme l’année prochaine.

“Espérons qu’ils décident d’y aller”, a dit Ed Bastian.

Airbus, avec l’A321XLR, vise le même segment.

INVESTIR DANS ALITALIA ?

Ed Bastian a par ailleurs déclaré qu’il était trop tôt pour décider d’investir ou non dans Alitalia, estimant les chiffres publiés jusqu’ici “assez élevés”.

La société des chemins de fer italiens, Ferrovie dello Stato (FS), a déclaré le mois dernier qu’elle entamerait des négociations avec Delta et easyJet pour élaborer un plan de sauvetage d’Alitalia.

Le marché italien est important pour les consommateurs américains et constitue une excellente destination de voyage, il est donc logique d’envisager un investissement dans ce pays, a relevé Ed Bastian.

A l’avenir, la croissance de Delta se jouera à l’international plutôt que sur son marché domestique, plus congestionné, a-t-il ajouté. Cette croissance pourrait provenir d’investissements directs dans des transporteurs étrangers.

“Vous ne pouvez pas réellement posséder des transporteurs partenaires, vous devez donc trouver le moyen d’influencer leur stratégie, au-delà d’un simple contrat commercial. Nous avons constaté qu’en investissant dans ces entreprises, nous pouvions entrer dans la salle du conseil d’administration et aider à repenser la stratégie. “

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below