March 5, 2019 / 3:49 PM / in 3 months

Airbus ouvre les négociations avec les syndicats sur la fin de l'A380

Airbus a annoncé mardi l'ouverture des discussions avec les partenaires sociaux afin d'examiner les mesures de reclassement envisageables dans le cadre de la fin du programme du très gros porteur A380 en 2021. /Photo prise le 14 février 2019/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Airbus a annoncé mardi l’ouverture des discussions avec les partenaires sociaux afin d’examiner les mesures de reclassement envisageables dans le cadre de la fin du programme du très gros porteur A380 en 2021.

Entre 3.000 et 3.500 postes sont susceptibles d’être affectés par cette décision dans les trois prochaines années, soit l’équivalent de moins de 3% des effectifs totaux, souligne le constructeur aéronautique dans un communiqué.

Le groupe a annoncé qu’il entendait privilégier des mesures de mobilité interne.

Ces postes sont répartis entre environ 1.300 cols bleus et 2.100 cols blancs. Au niveau national, cela représente entre 500 et 600 employés au Royaume-Uni, entre 400 et 500 en Espagne, et entre 1.100 et 1.200 employés en Allemagne et autant en France.

Airbus avait annoncé le 14 février la fin de cet appareil, qui n’a jamais remporté le succès escompté. Dix-sept exemplaires doivent encore être livrés.

Jean-Michel Bélot, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below