March 4, 2019 / 5:37 PM / 9 months ago

Les actions en Europe dans le désordre malgré l'espoir sur le commerce

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé lundi en ordre dispersé, des doutes subsistant malgré les progrès dans les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, avec la perspective d’un sommet Trump-Xi en fin de mois.

Les Bourses européennes ont terminé lundi en ordre dispersé. À Paris, le CAC 40 a gagné 0,41%. Le Footsie britannique a pris 0,39% et le Dax allemand a cédé 0,08%. /Photo prise le 4 mars 2019/REUTERS

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,41% à 5.286,57 points. Le Footsie britannique a pris 0,39% et le Dax allemand a cédé 0,08%.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,15%, le FTSEurofirst 300 de 0,27% et le Stoxx 600 de 0,23%.

Selon le Wall Street Journal, Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping pourraient se rencontrer aux alentours du 27 mars pour signer un accord sur le commerce, au vu des progrès enregistrés dans les négociations bilatérales ces dernières semaines.

“Il y a la notion qu’il y aura une forme d’accord entre la Chine et les Etats-Unis mais l’enthousiasme reste limité parce qu’on n’en connaît pas encore les contours”, commente Kim Forrest, gérante de portefeuille chez Fort Pitt Capital Group.

La semaine qui s’ouvre sera marquée en outre par la réunion monétaire de la Banque centrale européenne, jeudi, et la publication le lendemain des chiffres des créations d’emplois aux Etats-Unis en février.

VALEURS

En Bourse en Europe, les secteurs sensibles à la question commerciale comme les ressources de base (+0,4%) ou la technologie (+0,3%) ont modestement porté les indices.

ASML, Schneider Electric, Philips et Sanofi terminent sur le podium de l’EuroStoxx 50 avec des gains de 1,4% à 1,5%

A Paris, la plus nette progression du CAC 40 est pour Saint-Gobain (+1,6%), la plus forte baisse de l’indice parisien étant pour Carrefour (-1,9%).

À WALL STREET

A l’heure de la clôture en Europe, les indices de référence de la Bourse de New York ont effacé leurs gains et perdent plus de 0,5%.

“Le fait que les traders envisagent déjà un accord potentiel éloigne significativement les titres de leurs prix d’équilibre et accroît la possibilité d’une situation d’achat de la rumeur et de vente de la nouvelle”, commente Pierre Veyret, analyste technique chez ActivTrades.

“Outre ce risque, des problèmes géopolitiques subsistent, Huawei vient notamment de déclarer être prêt à poursuivre le gouvernement américain en justice pour interdiction faite aux agences fédérales d’utiliser ses produits”, ajoute-t-il.

CHANGES

Le dollar monte encore (+0,23%) face à un panier de six devises de référence et progresse plus nettement face à l’euro (+0,5%).

“Sur une base ajustée des risques, le dollar reste la monnaie d’investissement la plus attractive parmi les grandes devises”, dit Valentin Marinov, analyste changes chez Crédit agricole à Londres.

TAUX

Les rendements obligataires de référence sont stables, autour de 2,73% pour les Treasuries à 10 ans et de 0,16% pour le Bund de même échéance.

PÉTROLE

Les informations sur des avancées dans les négociations commerciales sino-américaines soutiennent les cours du pétrole, avec le Brent du mer du Nord à 65,75 dollars (+1%) et le brut léger américain à 56,57 (+1,4%).

A SUIVRE MARDI :

La journée de mardi sera chargée en indicateurs avec notamment les enquêtes PMI sur l’activité des services dans la zone euro, très suivis en ces temps de ralentissement économique dans la zone euro.

Service Macro-Marchés

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below