March 1, 2019 / 9:00 AM / 5 months ago

France: Léger mieux pour le secteur manufacturier en février

La croissance de l'activité dans le secteur manufacturier français s'est légèrement renforcée en février, portée par une production en hausse pour la première fois depuis septembre dernier, selon la version définitive de l'indice IHS Markit publiée vendredi. /Photo prise le 15 novembre 2018/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - La croissance de l’activité dans le secteur manufacturier français s’est légèrement renforcée en février, portée par une production en hausse pour la première fois depuis septembre dernier, selon la version définitive de l’indice IHS Markit publiée vendredi.

Le mois dernier, l’indice PMI synthétique du secteur manufacturier s’est établi à 51,5, un niveau légèrement au-dessus de sa première estimation “flash” de 51,4 publiée le 21 février et supérieur à celui de 51,2 enregistré en janvier.

Il se maintient ainsi pour le deuxième mois consécutif au-dessus du seuil de 50, qui distingue croissance et contraction de l’activité.

Le secteur manufacturier confirme ainsi la reprise amorcée en janvier après sa contraction de décembre, mois marqué par des perturbations notables liées au mouvement des “Gilets jaunes”.

La légère amélioration de la conjoncture pour le secteur manufacturier français en février a été soutenue par une production en croissance pour la première fois depuis septembre 2018.

Le volume global des nouvelles commandes a renoué avec une timide croissance après trois mois de recul, la progression de la demande interne ayant permis de compenser un sixième recul mensuel consécutif des nouvelles commandes à l’export.

Cette légère hausse de la demande globale a incité les fabricants français à renforcer leurs effectifs pour le deuxième mois consécutif en février, même si le taux de création d’emplois s’est légèrement replié par rapport à son niveau de janvier.

Si les fabricants français sont légèrement moins optimistes qu’en janvier sur les perspectives de croissance de leur activité, leur niveau de confiance reste “élevé au regard des données historiques, les répondants fondant leur optimisme sur une forte demande sous-jacente ainsi que sur des projets de développement de nouveaux produits”, souligne IHS Markit dans un communiqué.

Myriam Rivet, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below