February 22, 2019 / 9:59 AM / a month ago

Edenred confiant pour 2019, nouveau record d'Ebit en 2018

PARIS (Reuters) - Edenred, spécialiste des services prépayés pour les salariés, a fait état vendredi d’un bénéfice d’exploitation (Ebit) record en 2018 et s’est dit confiant d’engranger une nouvelle année de croissance vigoureuse dans toutes ses régions et ses lignes d’activité en 2019.

Le groupe, connu notamment pour ses tickets restaurant, a dit aussi qu’il poursuivrait cette année ses acquisitions.

“Edenred aborde 2019 avec confiance. Le groupe entend, cette année encore, atteindre ses objectifs annuels de croissance organique fixés à moyen terme”, a déclaré le PDG Bertrand Dumazy cité dans un communiqué.

A 10h45, l’action gagne 6,8747% à 40,42 euros, enregistrant l’une des meilleures performances de l’indice SBF 120 (0,27%).

Les résultats annuels d’Edenred ont été soutenus par la croissance du groupe en Europe, ainsi que par une reprise au Brésil, qui pèse 30% à 35% de ses résultats.

Concurrent des spécialistes de la restauration collective

Sodexo et Compass, ainsi que des réseaux de cartes bancaires MasterCard et Visa, Edenred a fait état d’un bénéfice avant intérêt et impôts de 461 millions d’euros en 2018, contre 429 millions en 2017.

Il s’agit du niveau d’Ebit le plus élevé depuis la création du groupe en 2010.

Le chiffre d’affaires a atteint quant à lui 1,378 milliards d’euros, en hausse de 4,4% en données publiées et en progression de 11,9% en données comparables.

Edenred, cité un temps comme un candidat potentiel au rachat du spécialiste des paiements Ingenico, a annoncé en novembre dernier l’acquisition de la “fintech” américaine Corporate Spending Innovations (CSI), spécialisée dans les paiements inter-entreprises, pour 600 millions de dollars (526 millions d’euros).

Parmi ses autres acquisitions récentes figurent The Right Fuelcard (cartes carburant) et Merits & Benefits (avantages salariés).

“Notre politique d’acquisitions en 2019 sera similaire à celle de 2018”, a ajouté Bertrand Dumazy au cours d’une téléconférence. “Nous nous concentrerons sur l’intégration de nos achats récents au premier semestre, par conséquent le second semestre sera probablement plus actif.”

Edenred, qui emploie 8.000 personnes dans 45 pays, se développe sur des segments - comme les cartes carburant prépayées - plus dynamiques que celui des avantages traditionnels pour les salariés, les entreprises cherchant aujourd’hui à réduire au maximum leurs dépenses de fonctionnement.

Le groupe cherche aussi à réaliser des économies en accélérant la transition des tickets papiers vers les cartes numériques. Fin 2018, les solutions digitales représentaient 80% de son volume d’affaires de 28,1 milliards d’euros. Le groupe s’estime bien parti pour atteindre son objectif de 85% en 2020.

Dominique Vidalon, avec Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below