February 22, 2019 / 9:44 AM / 10 months ago

L'Europe en légère hausse, soutenue par les espoirs sur le commerce

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse vendredi dans la matinée, les espoirs d’accord commercial entre Washington et Pékin contrebalançant les inquiétudes sur la croissance.

Les Bourses européennes évoluent en légère hausse vendredi dans la matinée. À Paris, l'indice CAC 40 progresse de 0,27% vers 09h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,27% et à Londres, le FTSE avance de 0,25%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 progresse de 0,27% à 5.210,3 points vers 09h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,27% et à Londres, le FTSE avance de 0,25%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,16%, le FTSEurofirst 300 s’adjuge 0,14% et le Stoxx 600 monte de 0,13%.

La poursuite des discussions entre les Etats-Unis et la Chine continue d’alimenter les espoirs d’un accord commercial entre les deux grandes puissances économiques, ou a minima d’un report de la date-limite fixée au 1er mars pour les négociations.

Jeudi soir, la Maison blanche a annoncé que le président américain, Donald Trump, s’entretiendrait ce vendredi avec le négociateur en chef de Pékin sur le commerce, le vice-Premier ministre chinois Liu He.

D’après plusieurs sources, les grandes lignes de ce qui pourrait devenir un accord commercial commencent à émerger des discussions en cours depuis plusieurs semaines.

Dans le même temps, les indicateurs conjoncturels inférieurs aux attentes se succèdent. Dernier en date, l’indice allemand Ifo du climat des affaires s’est dégradé plus que prévu en février.

Aux Etats-Unis, les commandes de biens d’équipement ont baissé de façon inattendue en décembre et l’indice “Philly Fed” traduit une contraction de l’activité pour la première fois en trois ans. Dans ce contexte, les investisseurs suivront avec attention la première estimation du PIB américain pour le quatrième trimestre, attendue jeudi prochain.

VALEURS

Les indices européens restent par ailleurs animés par de nouvelles publications de résultats. En tête du Stoxx 600 et du SBF 120, Sopra Steria bondit de 15,48% après une prévision de marge pour 2019 jugée rassurante.

Le néerlandais ASM International grimpe de 7,23% après avoir annoncé des commandes record au quatrième trimestre et un chiffre d’affaires meilleur que prévu.

A l’inverse, Europcar Mobility (-8,04%) est sanctionné après sa publication annuelle tandis qu’Eutelsat (-4,21%) souffre de l’annonce d’une cession de titres par Bpifrance, à hauteur de 6,67% du capital.

Lanterne rouge du CAC 40, Saint-Gobain recule de 1,95% après avoir annoncé des résultats annuels marqués par d’importantes dépréciations.

Valeo (+0,28%) évolue sur une note très volatile, tiraillé entre d’une part l’annonce d’une marge opérationnelle 2018 conforme aux objectifs donnés en octobre et d’autre part la perspective d’une révision des objectifs de moyen terme.

EN ASIE

Les espoirs d’accord commercial entre les Etats-Unis et la Chine ont porté les Bourses chinoises. L’indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a grimpé de 2,25%, portant à 5,4% sa hausse sur la semaine, soit sa plus forte progression hebdomadaire depuis novembre 2015.

Dans le rouge une partie de la séance, la Bourse de Hong Kong a clôturé en hausse de 0,65%.

En revanche, la Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,18%, pénalisée comme Wall Street par la faiblesse des indicateurs américains parus jeudi.

À WALL STREET

La Bourse de New York a fini en baisse jeudi, sous l’effet de prises de bénéfice après la publication d’indicateurs économiques inférieurs aux attentes aux Etats-Unis.

L’indice Dow Jones a cédé 0,40% et le S&P-500, plus large, a perdu 0,35%, un recul modeste mais qui est le plus important depuis deux semaines pour l’indice de référence des gérants américains.

Le Nasdaq Composite a régressé de son côté de 0,39%, mettant fin à une série de huit séances consécutives de hausse.

Les contrats à terme sur les indices signalent une ouverture en légère hausse vendredi.

TAUX

Les rendements obligataires italiens évoluent en hausse avant la revue de Fitch sur la note souveraine de l’Italie attendue dans la soirée. Les analystes estiment qu’il est prématuré d’attendre une dégradation de la notation, même si la détérioration des perspectives économiques alimentent les inquiétudes.

“Il y a une certaine nervosité sur la revue mais je ne pense pas qu’il y aura une dégradation de la note; c’est peut-être trop tôt étant donné que Fitch n’a placé l’Italie sous une perspective négative qu’en août”, écrit Mathias van der Jeugt, stratège sur les taux chez KBC.

Le rendement du BTP italien à dix ans monte de plus de trois points de base, à plus de 2,86%, tandis que le reste du marché en Europe est orienté à la baisse, à l’instar du Bund allemand à dix ans qui revient sous 0,12%.

Le rendement des Treasuries à dix ans se stabilise autour de 2,68% après avoir progressé la veille en réaction aux informations sur des avancées dans les négociations commerciales avec la Chine.

CHANGES

Le billet vert évolue en légère baisse vendredi face à l’euro, qui remonte vers un plus haut de deux semaines à près de 1,1340 dollar. La devise unique a résisté à l’annonce d’une nouvelle dégradation de l’indice allemand Ifo du climat des affaires ce mois-ci.

Les cambistes seront aussi attentifs aux chiffres définitifs d’inflation en zone euro (10h00 GMT) et à l’intervention, à 16h15 GMT, du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, à Bologne, en Italie.

La livre sterling, en baisse de 0,2% face au dollar a pour sa part peu réagi aux propos de Michel Barnier, le négociateur en chef de l’Union européenne pour le Brexit, qui a dit ne pas exclure un report de la date de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, fixée au 29 mars.

PÉTROLE

Les cours du brut sont orientés en très légère hausse, après avoir été pénalisés un temps par l’annonce d’une production record aux Etats-Unis.

Le baril de Brent se traite à plus de 67 dollars et celui de brut léger américain juste au-dessus de 57 dollars.

Avec Dhara Ranasinghe, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below