February 21, 2019 / 9:23 AM / 5 months ago

Maersk: Les tensions commerciales pèseront sur l'exercice 2019

(Reuters) - A.P. Moller-Maersk a averti jeudi que les tensions commerciales pèseraient sur ses activités en 2019 et a fait état d’une prévision de bénéfice annuel inférieure aux attentes.

Le danois A.P. Moller-Maersk a publié jeudi un objectif de bénéfice pour 2019 inférieur aux attentes, après avoir fait état d'un excédent brut d'exploitation conforme aux prévisions au titre de 2018. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble

La première compagnie mondiale de transport maritime a indiqué que la croissance du nombre de conteneurs acheminés à travers le monde ralentirait cette année.

L’armateur danois anticipe une croissance du négoce mondial par conteneurs comprise entre 1% et 3% cette année, contre un peu moins de 4% en 2018, nettement inférieure à la hausse de 6% enregistrée en 2017.

“Le secteur des conteneurs souffre actuellement et les perspectives de reprise sont lointaines”, relève Morten Imsgard, analyste chez Sydbank.

La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine génère beaucoup d’incertitudes.

Maersk estime que cette guerre commerciale engagée l’an dernier réduira la croissance du commerce mondial de conteneurs de 0,3 à 1 point de pourcentage à la fois cette année et l’an prochain si les Etats-Unis relèvent prochainement leurs droits de douane à 25%.

Si les taxes restent à leur niveau actuel, la réduction de la croissance du commerce de conteneurs se situera entre 0,2 et 0,5 point, dit Maersk, ajoutant suivre de près les discussions entre les Etats-Unis et l’Union européenne sur le secteur automobile.

MAERSK DRILLING EN BOURSE EN AVRIL

Maersk s’attend à un Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) aux normes IFRS de 5 milliards de dollars en 2019 et de 4 milliards hors effets IFRS. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un Ebitda de 5,32 milliards, sans que l’on sache à ce stade si ce consensus intégrait les normes IFRS.

L’Ebitda IFRS pour 2018 a atteint 5 milliards de dollars (3,8 milliards hors IFRS), globalement conforme aux attentes.

“La rentabilité doit être améliorée”, a commenté le directeur général Søren Skou.

Le titre Maersk lâchait 8,5% à 8.570 couronnes danoises à la Bourse de Copenhague vers 11h50 GMT, parmi les plus fortes baisses de l’indice des valeurs européennes Stoxx 600, qui reculait de 0,15% au même moment.

Le groupe a en outre annoncé que sa division Maersk Drilling, qui regroupe ses activités de forage en mer et qu’il a scindée, serait introduite à la Bourse de Copenhague le 4 avril.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below