February 20, 2019 / 10:51 AM / 5 months ago

La BCE va débattre bientôt de nouveaux prêts aux banques, dit Praet

La Banque centrale européenne va discuter "très bientôt" de l'éventualité d'une nouvelle salve de prêts à long terme au secteur bancaire, a déclaré mercredi son chef économiste Peter Praet (photo), en laissant entendre que cette nouvelle facilité pourrait ne pas être aussi généreuse que la précédente. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne va discuter “très bientôt” de l’éventualité d’une nouvelle salve de prêts à long terme au secteur bancaire, a déclaré mercredi son chef économiste Peter Praet, en laissant entendre que cette nouvelle facilité pourrait ne pas être aussi généreuse que la précédente.

Les banques de la zone euro, notamment en Italie et en Espagne, voient approcher avec inquiétude l’échéance en 2020-2021 de prêts d’un montant de 739 milliards d’euros obtenus dans le cadre de la dernière série d’Opérations ciblées de refinancement de long terme (TLTRO).

Les propos de Peter Praet suggèrent qu’une nouvelle série de prêts sera discutée dès la prochaine réunion de la BCE, le 7 mars. Mais une décision, notamment sur leurs modalités, pourrait se faire attendre.

“La discussion aura lieu très bientôt au Conseil des gouverneurs. Cela ne signifie pas qu’on prendra des décisions (...) à ce moment-là”, a-t-il dit lors d’une conférence à Francfort.

Les derniers prêts TLTRO portaient un taux d’intérêt zéro et les banques pouvaient espérer gagner jusqu’à 0,4% sur l’argent emprunté à la BCE si elles le redistribuaient sous forme de crédit aux entreprises et aux ménages.

Peter Praet a indiqué que la question des paramètres d’éventuels nouveaux prêts était “une chose compliquée car tout dépend du degré de soutien que l’on veut ou non apporter.”

Ne rien faire pourrait amener les banques, déjà confrontées à une faible rentabilité, à réduire leurs crédits à l’économie réelle dans le contexte actuel de ralentissement économique, a-t-il admis.

Cela ne s’est pas encore produit mais une nouvelle salve de prêts apporterait l’assurance d’un financement de long terme, a-t-il poursuivi.

Des sources ont indiqué à Reuters l’an dernier que la BCE envisageait des TLTRO à taux variable plutôt qu’à taux fixe, et avec peut-être aussi une maturité plus courte que les quatre ans actuels.

Balazs Koranyi et Tom Sims, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below