February 20, 2019 / 9:36 AM / a month ago

Le nouvel avocat de Ghosn réclame une libération sous caution

Le nouvel avocat de Carlos Ghosn, écarté de la présidence de Nissan, Renault et Mitsubishi à la suite d'accusations d'inconduite financière, a déclaré mercredi que son client devrait bénéficier d'une libération sous caution en attendant l'ouverture de son procès au Japon. /Photo prise le 1er octobre 2018/REUTERS/Régis Duvignau

TOKYO (Reuters) - Le nouvel avocat de Carlos Ghosn, écarté de la présidence de Nissan, Renault et Mitsubishi à la suite d’accusations d’inconduite financière, a déclaré mercredi que son client devrait bénéficier d’une libération sous caution en attendant l’ouverture de son procès au Japon.

A l’occasion de sa première conférence de presse depuis qu’il est devenu l’avocat de Carlos Ghosn, Junichiro Hironaka a ajouté que le Japon ne respectait pas les normes internationales en termes de procédures judiciaires.

Il a également déclaré que Nissan aurait dû traiter en interne l’affaire Carlos Ghosn, à qui on reproche notamment de ne pas avoir déclaré pendant des années les revenus perçus en tant que président du deuxième constructeur automobile japonais.

La date du procès de Carlos Ghosn, détenu depuis le 19 novembre et sous le coup de trois chefs d’inculpation, n’a pas encore été fixée.

L’architecte de l’alliance entre Renault et Nissan, et plus récemment Mitsubishi, qui dément toutes les accusations portées contre lui, a changé d’avocat la semaine dernière.

Tim Kelly, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below