February 18, 2019 / 2:52 PM / 10 months ago

GB: Honda fermerait l'usine de Swindon, 3.500 emplois menacés

LONDRES (Reuters) - Le constructeur automobile japonais Honda se prépare à annoncer la fermeture en 2022 de son usine de Swindon, en Grande-Bretagne, une décision susceptible d’entraîner la suppression de 3.500 emplois, a déclaré lundi un député britannique à Reuters.

Le constructeur automobile japonais Honda se prépare à annoncer la fermeture en 2022 de son usine de Swindon, en Grande-Bretagne, une décision susceptible d'entraîner la suppression de 3.500 emplois, a déclaré lundi un député britannique à Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Kieran Doherty

Honda a construit un peu plus de 160.000 véhicules l’année dernière dans sa seule usine britannique où la Civic et la CV-R sont assemblées, ce qui représente un peu plus de 10% de la production totale du Royaume-Uni, de 1,52 million de voitures.

Mais le groupe a connu des difficultés en Europe ces dernières années et le secteur automobile est confronté à un certain nombre de défis, notamment une baisse de la demande pour les véhicules diesel et des réglementations plus strictes, parallèlement à l’incertitude générée par le Brexit.

Justin Tomlinson, député conservateur de la circonscription de North Swindon, qui a voté en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, a déclaré que le ministre des Entreprises et des représentants de Honda qu’il avait rencontrés avaient confirmé ce projet.

“Ils devaient faire une déclaration demain matin mais l’information est parue plus tôt”, a déclaré Justin Tomlinson.

“Ce n’est pas lié au Brexit. C’est un reflet du marché mondial. Ils cherchent à consolider la production au Japon.”

Honda a refusé de s’exprimer à ce stade.

UNE RÉDUCTION DU VOLUME DE PRODUCTION DÉJÀ PRÉVUE

Unite, le plus grand syndicat britannique, a de son côté imputé cette décision au Brexit.

“L’industrie automobile britannique a été le joyau du secteur manufacturier au cours des deux dernières décennies et elle est maintenant affaiblie par l’incertitude chaotique du Brexit”, a déclaré Des Quinn, responsable national du secteur automobile pour Unite.

Honda a annoncé le mois dernier qu’il suspendrait ses activités en Grande-Bretagne pendant six jours en avril pour l’aider à prévenir toute perturbation frontalière résultant du Brexit, prévu pour l’instant le 29 mars.

L’annonce de la fermeture de l’usine de Swindon, qui devrait être faite mardi, interviendra juste deux semaines après la décision de Nissan de ne pas construire son nouveau SUV X-Trail en Grande-Bretagne.

Les japonais Nissan, Toyota et Honda produisent à eux trois environ la moitié des voitures assemblées en Grande-Bretagne. Comme les autres constructeurs, ils plaident pour un commerce sans entraves après le Brexit, appelant les responsables politiques à clarifier la situation le plus rapidement possible.

Honda, dont la production en Grande-Bretagne a été ces dernières années de plus en plus destinée à l’exportation hors d’Europe, a déjà annoncé ce mois-ci que ses volumes de production à Swindon seraient réduits à 570 voitures par jour, ce qui entraînerait des suppressions de postes.

“Cette réduction de volume n’aura aucun impact sur nos ressources permanentes et est conforme à nos plans de production actuels”, a alors déclaré Honda.

Avec Alistair Smout et William Schomberg; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below