February 13, 2019 / 3:26 PM / 2 months ago

Wall Street ouvre en hausse, portée par le commerce et l'inflation

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, soutenue par les propos encourageants de Donald Trump sur les négociations commerciales avec Pékin et par le ralentissement de l’inflation aux Etats-Unis, revenue en rythme annuel à son plus bas niveau depuis plus d’un an et demi, ce qui conforte la prudence de la Réserve fédérale sur les taux.

La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,62%. /Photo prise le 3 janvier 2019/REUTERS/Shannon Stapleton

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 157,1 points, soit 0,62%, à 25.582,86 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,54% à 2.759,58 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,62% à 7.460,92 points peu après l’ouverture.

Le Dow a progressé de plus de 17% depuis le point bas du 24 décembre, profitant de l’optimisme sur l’évolution des relations commerciales sino-américaines, de résultats trimestriels globalement positifs et du discours plus prudent de la Réserve fédérale.

Le président américain n’a pas exclu, mardi, de reporter la date limite pour les négociations USA-Chine, fixée pour l’instant au 1er mars, si les deux pays sont proches d’un accord.

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin et le représentant au Commerce des Etats-Unis, Robert Lighthizer, arrivés mardi à Pékin, doivent participer jeudi à des discussions avec Liu He, principal conseiller économique de Xi Jinping. Steven Mnuchin a dit mercredi que les discussions se passaient bien.

Sur le front macroéconomique, les prix à la consommation sont restés inchangés en janvier pour le troisième mois consécutif et l’inflation en rythme annuel est revenue à son plus bas niveau depuis plus d’un an et demi, selon les statistiques américaines publiées mercredi.

Le dollar a accru ses gains face à l’euro en réaction à cette statistique, ramenant la monnaie unique à moins de 1,13, et les rendements des emprunts d’Etat américains ont progressé, le 10 ans touchant un plus haut en séance à 2,715%.

Les marchés bénéficient aussi de l’accord de principe conclu à Washington lundi sur le financement de la sécurité aux frontières, évitant une nouvelle fermeture partielle des administrations (“shutdown”).

Aux valeurs, Exxon Mobil (+1,06%) et Chevron (+0,99%) figurent parmi les meilleures performances du Dow grâce à la hausse de près de 2% des cours du pétrole.

A la baisse, l’opérateur de télévision par satellite Dish Network perd 4% après avoir raté le consensus sur son bénéfice pour la première fois en cinq trimestre et annoncé une baisse de près de 5% de son chiffre d’affaires trimestriel, au cours duquel il a perdu plus d’abonnés que prévu.

Le groupe pharmaceutique israélien Teva chute de 11,4% après une baisse légèrement plus importante que prévu de son bénéfice trimestriel et une prévision de bénéfice annuel inférieur aux attentes.

L’éditeur de jeux Activision Blizzard, qui a annoncé un bénéfice trimestriel très légèrement au-dessus des attentes, un nouveau programme de rachat d’actions et la suppression d’environ 800 emplois, gagne 4,7%.

Shreyashi Sanyal à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below