February 13, 2019 / 6:00 AM / 2 months ago

General Electric et Mitsubishi se disputent le 1er rang des turbines à gaz

General Electric a enregistré en 2018 le plus grand nombre de commandes de turbines à gaz pour la production d'électricité mais il a été devancé par Mitsubishi Hitachi Power Systems sur le segment le plus important et le plus avancé du marché. /Photo prise le 5 février 2019/REUTERS/Vincent Kessler

NEW YORK (Reuters) - General Electric a enregistré en 2018 le plus grand nombre de commandes de turbines à gaz pour la production d’électricité mais il a été devancé par Mitsubishi Hitachi Power Systems sur le segment le plus important et le plus avancé du marché, selon une étude très suivie que Reuters a pu consulter et des sources proches du dossier.

La demande de turbines à gaz recule depuis 2011, ce qui a conduit les grands constructeurs à réduire leurs effectifs et à restructurer leurs activités. La branche énergie de GE a ainsi perdu 808 millions de dollars (713 millions d’euros) l’an dernier.

Le dernier classement en date montre que Mitsubishi a remporté en 2018 41% des commandes de turbines d’une capacité de 100 mégawatts ou plus, contre 28% pour GE et 25% pour Siemens, selon les données de McCoy Power Reports.

Sur le segment des turbines de dernière génération, dites “post-classe F”, le groupe japonais a remporté 49% des commandes, GE 34% et Siemens 16%.

Sur celui des turbines de classe F, une technologie plus ancienne, GE l’a emporté avec 33% des commandes, contre 31% pour Mitsubishi et 26% pour Siemens.

Alwyn Scott; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below