February 7, 2019 / 8:30 PM / 5 months ago

Les annulations de commandes assombrissent l'avenir de l'A380

PARIS (Reuters) - Airbus a annoncé jeudi l’annulation de quatre milliards de dollars (3,5 milliards d’euros) de commandes, dont celles de huit A380, qui vient assombrir davantage les perspectives moroses du très gros porteur, dont la ligne de production pourrait être remise en question.

Airbus a annoncé jeudi l'annulation de quatre milliards de dollars (3,5 milliards d'euros) de commandes, dont celles de huit A380, qui vient assombrir davantage les perspectives moroses du très gros porteur, dont la ligne de production pourrait être remise en question. /Photo prise le 6 novembre 2018/REUTERS/Régis Duvignau

La compagnie australienne Qantas Airways qui exploite déjà 12 A380, avait annoncé un peu plus tôt avoir décidé d’annuler sa commande de huit autres appareils, qui remonte à 2006, à la suite de discussions avec Airbus.

Reuters avait rapporté il y a une semaine qu’Emirates envisageait de transformer certaines commandes d’A380 en commandes d’A350 étant donné le blocage des négociations sur la motorisation de l’appareil.

Sauf contrat inattendu, Airbus se prépare à mettre fin à la production de l’A380 plus tôt que prévu et pourrait faire une annonce détaillée lors de la publication de ses résultats annuels, le 14 février, selon des sources au fait du dossier.

“C’est la fin de l’A380”, a dit une source du secteur.

Airbus n’a pas souhaité s’exprimer.

Doté de quatre moteurs et capable de transporter plus de 500 passagers, l’A380 est sous pression en raison de l’efficacité accrue des plus gros bi-moteurs.

Airbus a par ailleurs annoncé l’annulation des commandes de cinq exemplaires de son plus petit modèle, l’A220-100, doté de 110 sièges, à l’occasion de son décompte mensuel des commandes.

L’A220 est l’ex-CSeries de Bombardier, que le groupe aéronautique européen a renommé après avoir pris le contrôle du programme d’avions civils du constructeur canadien.

Ces cinq appareils avaient auparavant été attribués à des compagnies publiques ou privées.

Au total, Airbus a livré 39 avions au mois de janvier et 13 commandes ont été annulées.

Tim Hepher; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below