February 6, 2019 / 11:28 AM / 6 months ago

Siemens dit que le mariage avec Alstom ne se fera pas

Siemens regrette le veto de la Commission européenne à son projet de mariage avec le français Alstom dans le ferroviaire, a déclaré mercredi le groupe allemand, qui renonce en conséquence à cette opération. /Photo prise le 31 octobre 2018/REUTERS/Hannibal Hanschke

ZURICH (Reuters) - Siemens regrette le veto de la Commission européenne à son projet de mariage avec le français Alstom dans le ferroviaire, a déclaré mercredi le groupe allemand, qui renonce en conséquence à cette opération.

Siemens va désormais réfléchir à “toutes les options” pour ses activités dans le secteur ferroviaire.

“Nous prenons note d’une décision qui met fin à un projet européen marquant”, déclare Joe Kaeser, président du directoire de Siemens, cité dans un communiqué.

“Bien qu’elle ne soit pas une surprise, elle prouve que l’Europe a un besoin urgent d’une réforme structurelle afin de pouvoir bâtir son avenir industriel dans un monde internationalement connecté”, a-t-il ajouté.

La Commission européenne a bloqué mercredi ce projet de rapprochement en estimant qu’il nuirait à la concurrence.

John Revill; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below