February 6, 2019 / 10:12 AM / 6 months ago

Daimler réduit son dividende avec le recul de son bénéfice

STUTTGART (Reuters) - Daimler a annoncé mercredi un abaissement de son dividende après une chute de 22% de son bénéfice d’exploitation au quatrième trimestre, en raison des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et du coût croissant du développement des véhicules électriques et autonomes.

Daimler a annoncé mercredi un abaissement de son dividende après une chute de 22% de son bénéfice d'exploitation au quatrième trimestre, en raison des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et du coût croissant du développement des véhicules électriques et autonomes. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

Le constructeur automobile haut de gamme a déclaré que la rentabilité opérationnelle de Mercedes-Benz Cars avait reculé à 7,3%, contre 9,5% au quatrième trimestre 2017, et a précisé que son dividende passerait de 3,65 euros par action à 3,25 euros.

Le titre perdait 2,32% à 51,68 euros vers 09h15 GMT à la Bourse de Francfort, l’une des plus fortes baisses du Dax, qui reculait de 0,61% au même moment.

“Daimler a un besoin urgent de (prendre) des mesures d’efficacité”, estime l’analyste d’Evercore ISI, Arndt Ellinghorst. “Pour le moment, la rentabilité des voitures de tourisme et des camions Mercedes-Benz est à la traîne de celle ses pairs.”

Daimler a déclaré travailler à des “contre-mesures” afin d’augmenter ses bénéfices mais ne pas pouvoir donner de détails sur d’éventuelles réductions de coûts car celles-ci étaient toujours en cours d’élaboration.

En 2019, la marge de Mercedes-Benz Cars devrait se situer entre 6% et 8% et celles de Mercedes Vans entre 5% et 7%, a-t-il ajouté.

“Avec nos prévisions pour les voitures et les vans Mercedes-Benz, nous sommes en deçà de nos objectifs de marges à long terme. Nous ne pouvons en être satisfaits. Notre objectif est de revenir à notre objectif d’une fourchette de marge de 8% à 10% d’ici 2021”, déclare le président du directoire, Dieter Zetsche, cité dans un communiqué.

Daimler anticipe pour 2019 une légère croissance des ventes en volumes, du chiffre d’affaires et du résultat d’exploitation.

BÉNÉFICE INFÉRIEUR AUX ATTENTES

Le bénéfice avant intérêts et impôts (Ebit) est tombé au quatrième trimestre à 2,67 milliards d’euros, alors que les analystes l’attendaient à 2,92 milliards.

Les ventes de voitures de tourisme de Mercedes-Benz ont elles progressé de 4% sur la période octobre-décembre mais Mercedes-Benz a expliqué que la hausse des droits de douane sur les voitures importées en Chine des Etats-Unis et les problèmes rencontrés dans la livraison des modèles diesel avaient pesé sur la demande et sur les prix.

En 2018, Mercedes-Benz a exporté environ 30.000 SUV GLE et GLS des Etats-Unis vers la Chine. Daimler n’envisage pas actuellement de fabriquer ces modèles en Chine afin d’atténuer l’impact des droits de douane, a dit Dieter Zetsche.

Les dépenses en recherche et développement ont progressé de 4,5% à 9,1 milliards d’euros l’année dernière, alors que le constructeur automobile se prépare à lancer son premier SUV entièrement électrique cette année.

En 2018, Mercedes-Benz est devenue la marque de luxe la plus vendue avec 2,31 millions d’immatriculations de véhicules neufs, devant BMW (2,12 millions) et Audi (1,81 million).

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below