February 5, 2019 / 7:01 PM / 3 months ago

Boeing investit dans le supersonique d'Aerion

Boeing a annoncé mardi avoir réalisé un "investissement significatif" dans Aerion, constructeur d'avions supersoniques, alors que le groupe américain cherche à tirer profit de la demande croissante pour les avions d'affaires haut de gamme permettant de réduire la durée des vols. /Photo d'archives/REUTERS/Paulo Whitaker

(Reuters) - Boeing a annoncé mardi avoir réalisé un “investissement significatif” dans Aerion, constructeur d’avions supersoniques, alors que le groupe américain cherche à tirer profit de la demande croissante pour les avions d’affaires haut de gamme permettant de réduire la durée des vols.

L’action du premier constructeur aéronautique mondial, qui a ouvert au-dessus de 400 dollars pour la première fois, a touché un pic à 407,48 dollars mardi à Wall Street. Le titre Boeing prenait 2,56% à 407,18 dollars vers 17h55 GMT, signant la plus forte hausse du Dow Jones (+0,24%).

Dans un communiqué, le groupe de Seattle déclare qu’il fournira des services d’ingénierie, de production et de tests de vols pour l’avion supersonique d’Aerion, un appareil à 120 millions de dollars (105 millions d’euros).

Cet avion, baptisé Aerion AS2, dont le premier vol est prévu en 2023, peut atteindre 1,4 mach, soit 1.715 km/heure, une vitesse 70% supérieure à celle des avions d’affaires classiques.

Les termes financiers de cet accord n’ont pas été révélés.

Aerion, Boom Supersonic et Spike Aerospace, des start-up américaines, cherchent à relancer les vols commerciaux supersoniques pour la première fois depuis le retrait du Concorde en 2003.

Jusqu’à présent, ces projets se sont heurtés au respect des normes en matière de bruit en raison des contraintes de moteur mais Aerion a déclaré en octobre que son avion pourrait se conformer à la réglementation aux Etats-Unis.

La division GE Aviation de General Electric a annoncé avoir achevé la première phase de conception du nouveau moteur Affinity, qui sera utilisé sur l’AS2 d’Aerion.

Honeywell Aerospace a indiqué qu’il développerait la cabine de pilotage de l’AS2.

Ankit Ajmera et Rama Venkat à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below