January 31, 2019 / 12:14 PM / 5 months ago

Les ventes de Diageo en Chine bondissent, le titre aussi

(Reuters) - Diageo a publié jeudi des ventes et un bénéfice semestriels plus élevés que prévu, portés par la vigueur de la demande en Inde et en Chine, et a annoncé un programme de rachat d’actions d’une valeur de 660 millions de livres sterling (754 millions d’euros), des annonces qui font bondir le titre en Bourse.

Diageo, le fabricant du whisky Johnnie Walker, a publié jeudi des ventes et un bénéfice semestriels plus élevés que prévu, portés par la vigueur de la demande en Inde et en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/David Moir

L’action du fabricant du whisky Johnnie Walker et de la vodka Smirnoff, qui a également relevé son dividende de 5%, prenait 4,26% à 2.890 pence à la Bourse de Londres vers 11h45 GMT, plus forte hausse du Footsie (+0,52%).

Le premier groupe mondial de spiritueux a fait état d’une croissance organique de ses ventes au premier semestre de son exercice décalé - hors effets de change et cessions et acquisitions- de 20% en Chine, grâce à la forte demande d’alcools blancs écossais et chinois. Cette performance apaise les craintes des investisseurs qui s’inquiètent du ralentissement de la deuxième économie mondiale.

“Diageo possède la force des marques et une envergure mondiale lui permettant de prospérer dans presque tous les environnements. Diageo génère beaucoup de liquidités et le groupe a produit 1,3 milliard de livres supplémentaires au cours de ces six derniers mois”, a déclaré Steve Clayton, responsable de la société de gestion d’actifs Hargreaves Lansdown.

Son concurrent Rémy Cointreau a également fait état de ventes de cognac très robustes en Chine.

Diageo s’est réorganisé ces dernières années dans l’objectif d’améliorer sa performance et de rationaliser son portefeuille, en cédant des actifs non essentiels. Il a ainsi cédé 19 marques de spiritueux pour se concentrer sur le whisky et développer ses activités en Inde et aux Etats-Unis.

En Inde, les ventes nettes ont affiché une croissance organique de 12% sur les six mois clos fin décembre par rapport à la période correspondante de 2017, quand le pays a durci sa réglementation en matière de ventes d’alcool.

OBJECTIFS ANNUELS CONFIRMÉS

Le groupe a confirmé sa prévision d’une croissance organique nette d’environ 5% pour l’exercice clos fin juin et d’une hausse de 175 points de base de sa marge d’exploitation durant une période de trois exercices s’achevant à cette date.

Les ventes nettes du groupe ont atteint 6,91 milliards de livres, en hausse de 7,5% sur une base organique, au premier semestre de son exercice décalé. Les analystes attendaient en moyenne une progression de 5,5%.

Diageo estime que les effets de change ont amputé de 91 millions de livres le chiffre d’affaires au premier semestre et qu’ils pèseront à hauteur de 80 millions de livres sur l’ensemble de l’exercice.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 77 pence, également supérieur au consensus de 71,4 pence par action fourni par le groupe.

Diageo a inscrit un gain exceptionnel avant impôts de 154 millions de livres, tiré de la récente vente de 19 marques.

Le groupe a déclaré qu’avec les rachats d’actions annoncés jeudi, le montant total de son programme représenterait jusqu’à trois milliards de livres sur l’exercice clos fin juin.

Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below