January 31, 2019 / 7:59 AM / 3 months ago

L'inflation ralentit encore, pas le prix des produits frais

PARIS (Reuters) - La hausse des prix à la consommation en France a ralenti en janvier pour le troisième mois consécutif pour s’établir à 1,2% en rythme annuel malgré une accélération de la hausse des prix alimentaires, selon l’estimation provisoire publiée jeudi par l’Insee.

La hausse des prix à la consommation en France a ralenti en janvier pour le troisième mois consécutif pour s'établir à 1,2% après 1,6% en décembre, selon l’estimation provisoire publiée jeudi par l'Insee. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

L’inflation était ressortie à 1,6% en décembre. Elle était de 1,3% en janvier 2018.

Sur un mois, les prix à la consommation ont baissé de 0,5%, après avoir été stables en décembre.

Cette moindre inflation résulte a priori d’un ralentissement prononcé des prix de l’énergie (+1,9% après +8% en décembre), indique l’Institut de la statistique et des études économiques.

Les prix des services augmentent au même rythme qu’en décembre (+0,9%) et ceux des produits manufacturés poursuivent leur baisse en lien avec le début des soldes d’hiver, indique l’Insee : -0,4% après -0,5% en décembre.

En revanche, la hausse des prix de l’alimentation s’accentue. Les prix dans ce secteur ont crû de 2,7%, après avoir augmenté de 2,5% en décembre et de 1,2% en janvier 2018.

Les prix des produits frais ont augmenté de 8,3%, indique l’Insee, contre un rythme annuel de 7,8% en décembre et de 1,8% en janvier 2018. Les prix dans cette catégorie risquent de poursuivre leur hausse dans la mesure où le seuil de revente à perte sur les produits alimentaires doit être relevé de 10% le 1er février.

“BESOINS INDISPENSABLES”

La ministre de la Santé s’est dite favorable à la réduction de la TVA sur certains produits de première nécessité.

“Je suis favorable personnellement à réduire la TVA pour certains produits”, a déclaré Agnès Buzyn, qui était interrogée jeudi matin par la chaîne de télévision CNews.

“Je pense qu’il y a effectivement des besoins indispensables pour les foyers et qu’il faut favoriser l’accès à ces produits pour des foyers défavorisés”, a-t-elle ajouté.

Elle a laissé entendre que le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérard Darmanin, travaillait sur le dossier.

L’inflation, pour permettre les comparaisons entre pays membres de l’Union européenne, montre aussi un ralentissement.

L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) est en hausse de 1,4% sur un an en janvier après une inflation de 1,9% en décembre.

D’un mois sur l’autre, les prix à la consommation IPCH baissent, de 0,6%, après une inflation de 0,1% en décembre.

Les chiffres définitifs de l’inflation pour janvier seront publiés le 21 février.

Danielle Rouquié, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below