January 28, 2019 / 6:33 PM / 19 days ago

Les ventes de champagne de Vranken Pommery freinées par les Gilets jaunes

Vranken Pommery Monopole, deuxième acteur champenois, a annoncé lundi que le mouvement des Gilets jaunes avait freiné ses ventes de champagne en France en fin d'année. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Vranken Pommery Monopole, deuxième acteur champenois, a annoncé lundi que le mouvement des Gilets jaunes avait freiné ses ventes de champagne en France en fin d’année.

“En France, les ventes suivent les tendances de l’évolution du marché. Le contexte totalement inédit de la fin d’année a en effet privé le groupe d’une partie des performances attendues”, a dit Vranken Pommery Monopole dans un communiqué.

“A l’international, le groupe continue d’accroître son implantation”, a-t-il ajouté, soulignant que la demande est particulièrement forte pour des cuvées plus exclusives et plus chères, sur des marchés tels que le Benelux, la Scandinavie, les Etats-Unis et l’Australie.

Le chiffre d’affaires total réalisé hors de l’Hexagone a ainsi représenté 55% des ventes en 2018 sur un total de 300,4 millions d’euros, un résultat stable en données publiées car Listel est sorti du périmètre courant 2017.

A périmètre comparable, le chiffre d’affaires ressort en hausse de 3,8%.

LVMH reste de loin le premier acteur du secteur du champagne avec ses marques Moët & Chandon - le plus vendu dans le monde - Veuve Clicquot ou Ruinart. Il est suivi par Vranken-Pommery et Lanson.

LVMH publiera ses résultats mardi.

Gilles Guillaume, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below