January 28, 2019 / 7:22 AM / 7 months ago

Alstom confirme avoir amendé avec Siemens les concessions à l'UE

PARIS (Reuters) - Alstom et Siemens ont proposé des concessions révisées à la Commission européenne pour tenter de répondre à ses inquiétudes en matière de concurrence afin d’obtenir son feu vert au projet de créer un champion franco-allemand du rail, a confirmé lundi le groupe français.

Alstom et Siemens ont proposé des concessions révisées à la Commission européenne pour tenter de répondre à ses inquiétudes en matière de concurrence afin d'obtenir son feu vert au projet de créer un champion franco-allemand du rail, a confirmé lundi le groupe français. /Photo d'archives/REUTERS/Edgard Garrido

“Toutefois, il n’y a toujours pas de certitude que le contenu de cette proposition sera suffisant pour répondre aux préoccupations de la Commission. Une décision de la Commission est attendue d’ici le 18 février 2019”, écrit Alstom dans un communiqué.

Le projet de rapprochement d’Alstom avec les activités de Siemens dans le ferroviaire (Siemens Mobility), soutenu par les gouvernements français et allemand, doit donner naissance à un groupe en mesure de concurrencer le numéro un mondial chinois CRRC.

Mais l’Union européenne a fait valoir que son souci était de défendre les intérêts des consommateurs plutôt que de créer des puissances industrielles régionales.

“Depuis la première proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission européenne soumise le 12 décembre 2018, Siemens et Alstom ont continué le dialogue avec la Commission et ont décidé de modifier ces remèdes afin de répondre aux inquiétudes exprimées (...)”, précise Alstom dans son communiqué.

“Cet ensemble de remèdes préserve les fondamentaux économiques et industriels de la transaction – l’ordre de grandeur en termes de chiffre d’affaires communiqué précédemment (c’est-à-dire environ 4% du chiffre d’affaires de l’entité combinée) reste inchangé.”

Dimanche, la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager a déclaré à Reuters que Bruxelles examinait les concessions de dernière minute proposées vendredi par les deux groupes, soit au 110e jour de la procédure d’examen, en ajoutant que leur initiative intervenait “bien au-delà des délais habituels”.

“DERNIÈRE TENTATIVE”

Priée de dire si Alstom et Siemens avaient encore une chance de convaincre la Commission, Margrethe Vestager a répondu : “Nous examinons ce qui nous a été transmis ce vendredi. C’est la dernière tentative, si c’est encore possible.”

En Bourse après ces déclarations, l’action Alstom perdait environ 1% lundi en fin de matinée, après avoir chuté de plus de 4% dans les premiers échanges. Siemens ne cédait que 0,12% à Francfort.

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a de son côté estimé dimanche que l’exécutif européen raisonnait avec une logique qui n’était plus adaptée au contexte économique mondial.

“Plus rien ne justifie un refus par la Commission européenne de la fusion entre Siemens et Alstom”, a-t-il dit.

Margrethe Vestager a refusé de fournir des détails sur ces propositions amendées.

Une source a déclaré vendredi à Reuters que les deux groupes proposaient notamment de partager pendant 10 ans en Europe la technologie de train à grande vitesse de Siemens, contre cinq ans dans leur première offre. Alstom et Siemens proposent aussi de céder des activités de signalisation et de matériel roulant.

Les autorités de la concurrence en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Espagne, aux Pays-Bas et en Belgique ont aussi exprimé des préoccupations concernant le projet de rapprochement entre Siemens et Alstom.

Les syndicats du groupe français se montrent également critiques.

Claude Chendjou et Dominique Rodriguez, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below