January 28, 2019 / 6:41 AM / 5 months ago

CMA CGM lance son offre sur Ceva

ZURICH (Reuters) - Le groupe français de transport maritime CMA CGM a officiellement lancé lundi son offre de rachat des parts des autres actionnaires du suisse Ceva Logistics, valorisé 1,66 milliard de francs (1,46 milliard d’euros ou 1,67 milliard de dollars), les deux entreprises s’efforçant de resserrer leurs liens sur un marché encore très fragmenté.

Le groupe français de transport maritime CMA CGM a officiellement lancé lundi son offre de rachat des parts des autres actionnaires du suisse Ceva Logistics, valorisé 1,66 milliard de francs (1,46 milliard d'euros ou 1,67 milliard de dollars), les deux entreprises s'efforçant de resserrer leurs liens sur un marché encore très fragmenté. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

CMA CGM et Ceva, dont le groupe marseillais est déjà le premier actionnaire, ont annoncé à l’automne un renforcement de leur projet industriel passant notamment par une aide pour que l’entreprise suisse réalise “son plan de redressement plus rapidement et plus efficacement”.

A l’époque, CMA CGM avait accepté de lancer une offre à 30 francs par action sur le solde du capital de Ceva après le rejet par ce dernier d’une tentative de rachat par le danois DSV.

Le conseil d’administration de Ceva a jugé lundi que l’offre de CMA CGM était “raisonnable d’un point de vue financier” et qu’elle présentait “une opportunité de sortie correcte pour les actionnaires”.

Comme convenu à l’avance, il n’a toutefois pas recommandé l’offre à ses actionnaires au motif que la valeur de Ceva est destinée à grimper en raison de la collaboration avec CMA CGM.

“La valorisation du plan d’entreprise révisé implique une valeur moyenne de l’entreprise de 40 francs par action, soit bien plus que les 30 francs par action proposés”, précise le conseil d’administration de Ceva, entreprise basée dans le canton de Zoug.

“Les actionnaires pourraient obtenir davantage de valeur en conservant leur investissement”, ajoute-t-il.

L’offre de CMA CGM court du 12 février au 12 mars.

CONSOLIDATION DU SECTEUR EN VUE

Ceva Logistics a ouvert son capital en mai dernier via une introduction en Bourse qui a permis à CMA CGM de prendre une participation de près de 25% avant d’augmenter encore son investissement.

Le groupe de la famille Saadé a souligné lundi que la recommandation du conseil d’administration de Ceva de rejeter son offre avait été formulée “en parfait accord” entre les deux groupes et que leur projet industriel était créateur de valeur et de synergies.

Cette opération soigneusement orchestrée intervient sur un marché du transport de fret - de la prise en charge jusqu’à la destination finale - très fragmenté. Les 20 principaux acteurs, au premier rang desquels figurent l’allemand DHL Logistics et le suisse Kuehne & Nagel, ne contrôlent qu’un tiers environ de ce marché.

Ceva en est désormais le huitième acteur mondial avec un chiffre d’affaires annuel d’environ sept milliards de francs.

DSV a soumis le 16 janvier une offre d’environ quatre milliards de francs sur le suisse Panalpina. Cette opération pourrait selon certains analystes donner lieu à une surenchère.

Outre Vontobel, chargée de conduire l’opération sur Ceva, Goldman Sachs et Messier Maris sont les banques conseils de CMA CGM pour cette offre. BNP Paribas, HSBC et Société Générale ont conseillé le groupe sur la partie financière.

Avec Inti Landauro à Paris; Claude Chendjou et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below