January 25, 2019 / 11:07 AM / 8 months ago

Vodafone fait une "pause" avec Huawei

(Reuters) - Vodafone a déclaré vendredi marquer une “pause” dans le déploiement des équipements de Huawei au coeur de ses réseaux jusqu’à ce que les pays occidentaux lèvent les inquiétudes sur les activités du groupe chinois.

Vodafone a déclaré vendredi marquer une "pause" dans le déploiement des équipements de Huawei au coeur de ses réseaux jusqu'à ce que les pays occidentaux lèvent les inquiétudes sur les activités du groupe chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall

Avec un chiffre d’affaires de 93 milliards de dollars (81,7 milliards d’euros) en 2017, Huawei est le premier équipementier télécoms mondial, mais plusieurs pays redoutent que Pékin n’utilise ses infrastructures à des fins d’espionnage.

La France s’est dite cette semaine “consciente des risques” liés au groupe et a déclaré qu’elle prendrait les dispositions nécessaires quand il le faudrait.

Aucune preuve n’a jusqu’à présent été apportée pour étayer les soupçons dont Huawei fait l’objet et le groupe a réfuté à de nombreuses reprises ces accusations.

Vodafone est le deuxième opérateur britannique à prendre une telle décision. BT a annoncé en décembre qu’il allait retirer les équipements Huawei du coeur de ses réseaux 3G et 4G et qu’il ne les utiliserait pas non plus sur les parties centrales de son réseau 5G.

Nick Read, le directeur général de Vodafone a déclaré vendredi que le débat sur Huawei se déroulait à un niveau “trop simpliste”, soulignant qu’il était un acteur important sur un marché des équipements télécoms dominé par trois sociétés (Nokia et Ericsson).

Vodafone utilise les équipements de Huawei dans le coeur de ses réseaux, notamment en Espagne et sur d’autres marchés plus petits.

“Compte tenu du contexte, nous avons décidé d’effectuer une pause avec Huawei le temps de discuter avec les différents organismes, gouvernements et le groupe afin de parvenir à une solution à laquelle je pense qu’il travaille dur”, a-t-il déclaré à la suite de la publication des résultats trimestriels de Vodafone.

CROISSANCE AU RALENTI AU T3

L’opérateur télécoms britannique a par ailleurs annoncé que la croissance organique de son activité de services avait ralenti au cours du troisième trimestre, en raison de conditions de marché toujours difficiles en Espagne et en Italie et d’un ralentissement en Afrique du Sud.

Celle-ci a fléchi de quarante points de base par rapport au trimestre précédent à 0,1%, alors que les analystes attendaient une croissance de 0,3%.

L’action du deuxième opérateur télécoms mobile mondial reculait de 3,16% à 140,88 pence vers 10h15GMT, à un creux depuis juillet 2010.

Vodafone a toutefois déclaré voir des signes d’amélioration en Espagne et en Italie, et a confirmé ses prévisions pour l’exercice annuel clos fin mars 2019.

“La baisse du taux de désabonnement sur nos contrats de téléphonie mobile sur nos marchés et l’amélioration de la tendance au niveau grand public en Italie et en Espagne sont encourageantes, mais cela ne s’est pas encore traduit dans nos résultats financiers”, a déclaré Nick Read.

Vodafone prévoit pour son exercice annuel une croissance de 3% du bénéfice d’exploitation ajusté et un flux de trésorerie disponible, hors coûts des fréquences, d’environ 5,4 milliards d’euros.

Voir aussi BREAKINGVIEWS-Vodafone’s good signals are jammed by interference

Claude Chendjou pour le service français, édité par; Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below