January 18, 2019 / 3:26 PM / 3 months ago

USA: Plus forte hausse de la production manufacturière en 10 ans

WASHINGTON (Reuters) - La production manufacturière aux Etats-Unis a enregistré en décembre sa plus forte croissance depuis 10 mois, grâce à une forte augmentation de la production de véhicules et d’une série d’autres produits, une statistique qui pourrait apaiser les craintes d’un net ralentissement de l’activité manufacturière.

Une usine d'assemblage Ford Motor à Flat Rock, dans le Michigan. La production manufacturière aux Etats-Unis a enregistré en décembre sa plus forte croissance depuis 10 mois, grâce à une forte augmentation de la production de véhicules et d'une série d'autres produits, une statistique qui pourrait apaiser les craintes d'un net ralentissement de l'activité manufacturière. /Photo d'archives/REUTERS/Rebecca Cook

La Réserve fédérale américaine a annoncé vendredi une hausse de 1,1% de la production manufacturière le mois dernier, sa plus forte progression depuis février. Le chiffre de novembre a été révisé en légère hausse à +0,1% au lieu d’inchangé.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une hausse nettement plus faible en décembre, de 0,3%. La production manufacturière a augmenté de 2,3% en rythme annuel au quatrième trimestre après une croissance de 3,7% au troisième.

L’activité du secteur manufacturier, qui représente 12% environ du produit intérieur brut (PIB), ralentit avec la réduction progressive de l’impact des dépenses d’investissements favorisé par le programme de réduction d’impôts de 1.500 milliards de dollars de l’an dernier.

En outre, la vigueur du dollar et le ralentissement de la croissance en Europe et en Chine affectent les exportations. La baisse du pétrole limite aussi les achats d’équipements de forage pétrolier et gazier.

La production de véhicules motorisés a augmenté de 4,7% le mois dernier, après une hausse de 0,2% en novembre. Hors automobile, la production manufacturière a augmenté de 0,8% en décembre après une hausse de 0,1% en novembre.

La forte hausse de la production manufacturière en décembre, avec celle de la production minière, a compensé une baisse de l’activité des “utilities”, pour déboucher sur une croissance de 0,3% de la production industrielle, contre 0,4% en novembre.

La production industrielle a augmenté de 3,8% en rythme annuel au quatrième trimestre après +4,7% au troisième.

L’activité dans les “utilities” a baissé de 6,3% en décembre en raison d’un temps clément qui a limité la demande de chauffage, après avoir augmenté de 1,3% en novembre.

La production minière a augmenté de 1,5% après une hausse de 1,1% en novembre. Celle de pétrole et de gaz a diminué de 0,3%.

Le taux d’utilisation des capacités manufacturières a augmenté à 76,5% en décembre contre 75,8% en novembre. Pour l’ensemble du secteur industriel, il a augmenté à 78,7%, son plus haut niveau depuis 2014, contre 78,6% en novembre. Il est à 1,1 point de sa moyenne sur la période 1972-2017.

Cet indicateur est très suivi par la Réserve fédérale pour déterminer quelles sont les capacités productives inemployées, traduisant l’espace dont dispose encore la croissance pour se développer avant de devenir inflationniste.

Les contrats à terme sur les indices de Wall Street ont accentué leurs gains après la publication de ces statistiques.

Lucia Mutikani, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below