January 16, 2019 / 11:13 AM / 3 months ago

Total rejoint une alliance pour éliminer les déchets plastiques

Total a annoncé mercredi sa participation à une nouvelle alliance internationale dont l'objectif est de trouver des solutions pour éliminer les déchets plastiques, en particulier dans les océans. /Photo d'archives/REUTERS/Carlos Jasso

PARIS (Reuters) - Total a annoncé mercredi sa participation à une nouvelle alliance internationale, comprenant aussi bien des fabricants de plastique que des entreprises de biens de consommation, dont l’objectif est de trouver des solutions pour éliminer les déchets plastiques, en particulier dans les océans.

“L’Alliance to End Plastic Waste, lancée aujourd’hui par une trentaine de sociétés membres implantées dans le monde entier, s’engage à verser plus d’un milliard de dollars (877 millions d’euros), avec pour objectif d’atteindre 1,5 milliard de dollars d’ici cinq ans”, précise le groupe pétrolier français dans un communiqué.

Outre Total, les membres fondateurs de l’alliance sont BASF, Berry Global, Braskem, Chevron Phillips Chemical, Clariant, Covestro, Dow, DSM, ExxonMobil, Formosa Plastics Corporation, Henkel, LyondellBasell, Mitsubishi Chemical, Mitsui Chemicals, NOVA Chemicals, OxyChem, PolyOne, Procter & Gamble, Reliance Industries, SABIC, Sasol, SUEZ, Shell, SCG Chemicals, Sumitomo Chemical et Veolia.

Citant le résultat de recherches menées par l’association de défense de l’environnement Ocean Conservancy, Total souligne que 80% des déchets retrouvés dans les océans proviennent de la terre ferme et que la grande majorité est charrié par les fleuves.

“En effet, une étude estime que plus de 90% des déchets plastiques retrouvés en mer proviennent des 10 plus grands fleuves du monde – huit en Asie et deux en Afrique. Soixante pour cent des déchets plastiques présents dans les océans proviennent de cinq pays d’Asie du Sud-Est”, poursuit Total.

Le groupe ajoute que l’alliance a présenté une première série de projets, dont des partenariats avec des villes, le développement d’un projet d’information scientifique international “open source” ou encore la mise sur pied de capacités de collaboration avec des organisations intergouvernementales telles que les Nations Unies.

L’annonce de Total intervient au lendemain de celle de Nestlé, qui a dit qu’il commencerait le mois prochain à éliminer les pailles en plastique de tous ses produits et cherche à concevoir des bouteilles d’eau biodégradables dans le cadre de ses efforts pour réduire les déchets plastiques, qui polluent durablement, notamment les mers.

Le groupe suisse, numéro un mondial de l’agroalimentaire, participe aux efforts lancés par plusieurs entreprises, dont Danone, qui se sont engagées à rendre tous leurs emballages recyclables ou réutilisables d’ici 2025.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below