January 11, 2019 / 7:07 AM / 4 months ago

Les ventes de Richemont affectées par les "Gilets jaunes"

PARIS (Reuters) - Richemont a fait état vendredi d’un léger ralentissement de la croissance de ses ventes au cours du dernier trimestre 2018, le mouvement de contestation des “Gilets jaunes” en France ayant pesé sur sa performance en Europe alors que l’activité en Chine est restée dynamique.

Richemont, propriétaire entre autres de la marque Cartier, a fait état vendredi d'un léger ralentissement de la croissance de ses ventes au cours du dernier trimestre 2018, le mouvement de contestation des "Gilets jaunes" en France ayant pesé sur sa performance en Europe. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

L’annonce du groupe suisse intervient dans un contexte d’inquiétudes concernant le marché du luxe en Chine, dont l’économie est en phase de ralentissement. La semaine dernière, Apple a pris la décision rare d’abaisser sa prévision de chiffre d’affaires trimestriel au vu, notamment, de la faiblesse des ventes d’iPhone en Chine.

Autre signal, la croissance des exportations dans l’horlogerie suisse, important indicateur de la demande de luxe, a ralenti au cours des derniers mois.

Richemont, propriétaire entre autres de la marque Cartier, a vu ses ventes progresser de 5% à taux de changes constants sur la période octobre-décembre, troisième trimestre de son exercice décalé, contre une croissance de 8% sur les six mois précédents.

Ce résultat est cependant conforme à la prévision moyenne des analystes. Il ne tient pas compte des récentes acquisitions des distributeurs en ligne Yoox Net-A-Porter (YNAP) et Watchfinder.

“Les ventes ont augmenté dans toutes les régions, à l’exception du Moyen-Orient et de l’Europe”, précise dans un communiqué Richemont, qui est également le propriétaire du joaillier Van Cleef & Arpels, des montres IWC et de la marque de mode Chloe.

Les manifestations hebdomadaires des “Gilets jaunes” depuis mi-novembre dans le centre de Paris, émaillées de violences, “ont eu un impact négatif sur le tourisme et ont conduit à la fermeture de magasins six samedis de suite”, souligne le groupe.

LVMH PUBLIE LE 29 JANVIER

Plusieurs secteurs économiques en France ont dit souffrir financièrement de ce mouvement de contestation, la grande distribution estimant par exemple sa perte de chiffre d’affaires entre 300 et 500 millions d’euros.

Richemont est la première grande entreprise du luxe à donner un aperçu de la tendance sur les trois derniers de 2018. LVMH, numéro un mondial du secteur et propriétaire de Louis Vuitton, publiera ses résultats le 29 janvier.

Le groupe suisse a déclaré que ses ventes progressaient toujours à un rythme soutenu en Chine continentale, évoquant une croissance à “deux chiffres”, sans plus de précisions. Le chiffre d’affaires a augmenté de 10% dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique. Il a cependant ralenti à Hong Kong, premier marché mondial pour les montres.

La baisse du yuan l’an dernier a pesé sur le pouvoir d’achat des consommateurs chinois à l’étranger, même s’ils sont désormais de plus en plus nombreux à acheter des produits de luxe sur le marché local, les autorités ayant pris des mesures pour stimuler la consommation intérieure.

Plus d’une vente sur trois dans le secteur du luxe dans son ensemble est réalisée auprès de la clientèle chinoise.

En incluant YNAP et Watchfinder, la croissance des ventes de Richemont a atteint 24% à changes constants, ce qui est conforme à la prévision moyenne des analystes établie par Inquiry Financial pour Reuters.

Les analystes de RBC ont salué la performance du groupe en Asie, où la croissance organique a augmenté de 10% après 14% au semestre précédent. Ils jugent encourageantes les perspectives dans la joaillerie où Richemont génère l’essentiel de son chiffre d’affaires.

L’action Richemont, en baisse de 30% depuis son pic de mai en raison notamment des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, gagnait 2,77% vers 09h30 GMT à la Bourse de Zurich.

Kering, la maison mère de Gucci, et LVMH progressaient respectivement de 0,69% et 0,98% à la Bourse de Paris.

Bertrand Boucey et Claude Chendjou pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below