January 10, 2019 / 11:46 AM / in 5 months

La banque en ligne allemande N26 lève 300 milions de dollars, valorisée $2,7 milliards de dollars

FRANCFORT (Reuters) - La banque en ligne allemande N26 a dit jeudi avoir levé 300 millions de dollars (260 millions d’euros) lors d’un tour de table qui valorise l’entreprise à 2,7 milliards de dollars, ajoutant que cette somme allait servir au financement du développement de ses activités mondiales.

TLa banque en ligne allemande N26 a dit jeudi avoir levé 300 millions de dollars (260 millions d'euros) lors d'un tour de table qui valorise l'entreprise à 2,7 milliards de dollars, ajoutant que cette somme allait servir au financement du développement de ses activités mondiales. /Photo d'archives/REUTERS/Axel Schmidt

Cette levée de fonds, organisée par la société de capital-risque basée à New York Insight Venture Partners et à laquelle le fonds souverain singapourien GIC a participé, est l’une des plus importantes réalisées par une fintech européenne au cours de ces dernières années.

Dans un communiqué, N26, dejà présente dans 24 pays en Europe, précise que son ambition est de devenir la première banque mobile mondiale.

L’établissement, qui a lancé ses premiers services en 2015, ajoute que les nouveaux fonds seront utilisés pour lancer son application aux Etats-Unis au cours du premier semestre, l’objectif à long terme étant d’avoir 100 millions de clients à travers le monde.

N26, qui a été lancée en France au début de 2017, précise avoir triplé sa base clientèle au cours des 12 derniers mois, qui atteint désormais 2,3 millions de clients.

La croissance fulgurante de N26 contraste avec les difficultés récentes des deux premières banques allemandes : Deutsche Bank est en phase de redressement et a bon espoir de retourner dans le vert cette année après trois pertes annuelles consécutives.

Commerzbank est toujours détenu à plus de 15% par l’Etat fédéral allemand, entré à son capital pendant la crise financière de 2007-2009 pour lui éviter le dépôt de bilan. Des bruits de fusion entre les deux géants du secteur reviennent régulièrement dans les médias.

En comptant les sommes annoncées ce jeudi, N26 a déjà levé un total de plus de 500 millions d’euros - le tour de table précédent a eu lieu en mars 2018 - comptant déjà notamment parmi ses investisseurs le chinois Tencent, le véhicule dédié au numérique de l’assureur Allianz ou encore Peter Thiel, un des grands noms de la Silicon Valley.

“N26 est clairement le leader de la banque mobile en Europe. L’entreprise est en très grande forme pour poursuivre son développement sur le marché américain”, déclare Harley Miller, responsable chez Insight.

N26 souligne que ses clients ont déposé plus d’un milliard d’euros et que le volume de transactions mensuelles dépasse le 1,5 milliard. La banque emploie 700 personnes, réparties entre Berlin, Barcelone et New York.

Nadine Schimroszik et Douglas Busvine, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below