January 8, 2019 / 2:58 PM / in 5 months

Wall Street confirme son rebond, le S&P reprend 10% depuis Noël

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse de près de 1% mardi, confirmant son rebond pour la troisième séance d’affilée, la poursuite des discussions sino-américaines sur les barrières douanières favorisant la prise de risque.

La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi, confirmant son rebond pour la troisième séance d'affilée. L'indice Dow Jones gagnait 1,17% dans les premiers échanges. /Photo d'archives/REUTERS/Andrew Kelly

L’indice Dow Jones gagnait 264,98 points, soit un gain de 1,17%; à 23.805,50 points dans les premiers échanges et le Standard & Poor’s 500, plus large, progressait de 25 points (+0,95%) à 2.574,04.

Le Nasdaq Composite prenait quand à lui 72,06 points (+1,06%) à 6.895,53 points.

Les négociations commerciales à haut niveau qui ont repris lundi à Pékin se poursuivaient dans la soirée de mardi, a-t-on appris de source proche des discussions.

Dans un message publié sur Twitter, le président américain, Donald Trump, a répété que les discussions se passaient “très bien”, sans plus de précision.

L’espoir d’un compromis sur les droits de douane entre les deux premières économies mondiales a déjà alimenté la hausse de Wall Street lundi, permettant aux marchés actions américains de poursuivre sur leur lancée de vendredi.

Le S&P-500 affiche désormais un rebond de près de 9,7% par rapport au plus bas de plus de 20 mois touché le 24 décembre et le Nasdaq a repris plus de 11%.

Parmi les valeurs les plus sensibles aux rebondissements du dossier de la guerre commerciale, Boeing avance de 2,21%, Caterpillar de 1,98% et 3M de 1,12%, permettant à l’indice S&P de l’industrie d’afficher la meilleure performance sectorielle du début de séance avec un gain de 1,69%.

Du côté des technologiques, Amazon, qui a ravi lundi à Microsoft le titre de première capitalisation mondiale, gagne 2,83%. Microsoft prend 1,45%.

Le secteur de la distribution (+1,45%) profite par ailleurs des informations de Reuters sur une possible liquidation de l’enseigne de grands magasins Sears.

Sur le marché des changes, le dollar s’apprécie face aux autres grandes devises, profitant entre autres de la faiblesse de l’euro après des indicateurs inférieurs aux attentes sur la production industrielle allemande et le climat des affaires en zone euro. La monnaie unique abandonne près de 0,4% face au billet vert à 1,1432.

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below