January 7, 2019 / 1:10 PM / 11 days ago

France: L'immobilier ancien a progressé en prix et volume en 2018

PARIS (Reuters) - Les ventes dans l’immobilier ancien ont continué de progresser en 2018 pour la quatrième année consécutive, portées par la faiblesse des taux d’intérêt, tout comme les prix qui s’approchent des plus hauts atteints en 2011, montre le bilan annuel publié lundi par Century 21.

A Paris. Les ventes dans l'immobilier ancien ont continué de progresser en 2018 pour la quatrième année consécutive, portées par la faiblesse des taux d'intérêt, tout comme les prix qui s'approchent des plus hauts atteints en 2011, montre le bilan annuel publié lundi par Century 21. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

“Le marché semble atteindre un plafond de verre”, estime cependant le réseau d’agences immobilières qui anticipe un tassement de l’évolution des prix en 2019 et un plafonnement des volumes autour de 960.000 à 975.000 ventes annuelles.

L’an dernier, les ventes ont progressé de 3,9% sur un an sur l’ensemble du territoire tandis que le prix moyen au mètre carré a augmenté de 1,7% pour atteindre 2.595 euros, soit sa troisième année de hausse consécutive et un niveau proche de ceux de 2011, quand les prix avaient atteint 2.665 euros le mètre carré.

Le montant moyen des transactions atteint un nouveau record, à 213.705 euros.

La part des ventes réalisées en vue d’un investissement locatif a augmenté de 24,7%, et représente désormais plus d’un achat sur cinq dans l’ancien (21,7%).

“L’investissement locatif en France, ça devient le lingot d’or, il n’y a plus que ça de sûr”, souligne Laurent Vimont, président de Century 21, notant le faible rendement des produits financiers et le bas coût des emprunts.

“Les taux de crédit sont actuellement inférieurs à l’inflation : on gagne de l’argent à emprunter ! Pour ceux qui le peuvent, pourquoi s’en priver?”

Le recours au prêt a progressé l’an dernier par rapport à 2017, le crédit finançant désormais 78.4 % du montant de l’achat (+1,6% par rapport à 2017) pour une durée moyenne de 20,5 ans.

A Paris, Century 21 note une ascension “spectaculaire” des prix, qui ont atteint 9.452 euros du mètre carré en moyenne, soit une hausse de 1.400 euros en trois ans et un triplement des prix par rapport à 2001.

Le montant moyen des transactions y était de 461.118 euros l’an dernier (contre 452.545 euros en 2017) pour une surface moyenne en baisse de plus d’un mètre carré, à 49,5 mètres carrés.

Conséquence de ce renchérissement, les ventes enregistrent un léger tassement, de -0,3% sur un an. Par ailleurs, la part des achats réalisés par des employés et ouvriers se réduit à peau de chagrin dans la capitale (4,5% des acquisitions, en baisse de 22,4%), tandis que les cadres supérieurs et professions libérales représentent près d’une vente sur deux.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below