January 2, 2019 / 4:11 PM / 13 days ago

L'ex-patron de D.Börse va verser 4,75 millions d'euros dans l'affaire de délit d'initié

Le parquet de Francfort a annoncé mercredi la clôture de son enquête contre l'ancien président du directoire de Deutsche Börse, Carsten Kengeter (photo), qui était accusé de délit d'initié. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

FRANCFORT (Reuters) - Le parquet de Francfort a annoncé mercredi la clôture de son enquête contre l’ancien président du directoire de Deutsche Börse, Carsten Kengeter, qui était accusé de délit d’initié.

Carsten Kengeter faisait l’objet d’une enquête pour l’achat d’actions Deutsche Börse en décembre 2015, deux mois avant l’annonce par l’opérateur de la Bourse de Francfort d’un projet de fusion avec London Stock Exchange.

Le parquet de Francfort précise avoir mis fin à ses investigations en échange d’un don de 250.000 euros de Carsten Kengeter à un organisme d’utilité publique tandis qu’une somme de 4,5 millions d’euros, équivalente au montant de ses rachats d’actions de fin 2015, va être confisquée par la justice.

Carsten Kengeter, qui n’a pas été inculpé, a une nouvelle fois démenti toute malversation, par la voix de son porte-parole.

Deutsche Börse a pour sa part annoncé en décembre avoir accepté des amendes d’un montant total de 10,5 millions d’euros tout en continuant à juger les accusations “infondées”.

Fragilisé par cette enquête, Carsten Kengeter a démissionné de la présidence du directoire de Deutsche Börse en octobre 2017.

Edward Taylor; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below