December 24, 2018 / 10:16 AM / 3 months ago

L'Europe recule dans des marchés étroits avant Noël

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes qui restent ouvertes en cette veille de Noël ont débuté en baisse de 0,5% à 1%, après la chute des marchés américains vendredi et alors que le “shutdown” partiel des administrations américaines ajoute à l’incertitude sur la croissance mondiale et sur l’avenir des politiques monétaires.

Les Bourses européennes qui restent ouvertes en cette veille de Noël ont débuté en baisse de 0,5% à 1%. À Paris, l'indice CAC 40 perd 1% vers 09h35 GMT et à Londres, le FTSE cède 0,71%. La Bourse de Madrid lâche 0,51%. /Photo prise le 23 août 2018/REUTERS/Peter Nicholls

À Paris, l’indice CAC 40 perd 1% à 4.647,67 points vers 09h35 GMT et à Londres, le FTSE cède 0,71%. La Bourse de Madrid lâche 0,51%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,58%, le FTSEurofirst 300 de 0,49% et le Stoxx 600 de 0,47%.

L’activité est limitée compte tenu de la fermeture des Bourses de Francfort et Milan et la clôture anticipée des marchés d’Euronext (13h GMT) et de Londres (12h30 GMT), avant une clôture anticipée aussi A Wall Street. (18h00 GMT).

Le gouvernement fédéral des Etats-Unis se retrouve en situation de “shutdown” partiel, le Congrès n’étant pas parvenu à voter en urgence une loi budgétaire, du fait d’un désaccord autour des fonds réclamés par Donald Trump pour la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique.

Le secrétaire général de la Maison blanche, Mick Mulvaney, a estimé que le blocage partiel de l’administration fédérale pourrait se poursuivre jusqu’au 3 janvier.

En outre, Donald Trump aurait évoqué, selon des sources, la possibilité de limoger le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, qu’il a lui-même nommé, une information démentie samedi par Steven Mnuchin.

A cela s’ajoute l’annonce que Donald Trump accélère le remplacement de James Mattis qui a démissionné de ses fonctions de secrétaire à la Défense.

“Cela nous fournit plus d’éléments qu’il ne faut pour alimenter le sentiment de chaos et d’instabilité à la Maison blanche”, dit Ray Attrill, responsable de la stratégie sur le marché des changes chez NAB.

“En même temps, le ‘shutdown’ administratif offre un véritable avant-goût de ce qui nous attend avec le nouveau Congrès à partir du 3 janvier.”

Dans ce contexte, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a annoncé qu’il s’était entretenu dimanche avec les principaux banquiers américains afin de tenter de calmer la nervosité des marchés financiers. Le département du Trésor a indiqué que Steven Mnuchin avait prévu d’appeler lundi le groupe de travail présidentiel sur les marchés financiers, qui comprend des responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Securities and Exchange Commission (SEC).

Les marchés d’actions ont connu cette année leur pire performance depuis la crise de 2008. Avant la trêve de Noël, le S&P 500 s’achemine vers un repli de plus de 10%, avec un mois de décembre qui s’annonce comme le pire depuis 1931. Et 2019 devrait apporter peu de consolation, le ralentissement de la croissance mondiale, la restriction des liquidités et les risques politiques demeurant bien présents.

VALEURS

Sur le plan sectoriel, les plus fortes baisses sont pour les banques (-0,93%), la distribution (-1,02%) et les biens de consommation (-0,92%).

A Paris, Marie Brizard chute de 17,77%, dans la perspective d’une augmentation de capital à laquelle souscrira Cofepp, qui détient 29,47% de la société, et qui va accorder au groupe de spiritueux en difficultés un crédit relais de 25 millions d’euros en attendant le produit des cessions d’actifs programmés.

April abandonne 6,35%. La société a reçu de l’administration fiscale française un projet de redressement fiscal de 69,8 millions d’euros, liés à l’activité de réassurance de sa filiale Axeria Re, implantée à Malte, pour les exercices 2007 à 2015.

DBV Technologies reprend encore 13,06% après sa chuté de près de 70% à la suite du retrait de sa demande d’autorisation de vente aux Etats-Unis du Viaskin Peanut, son traitement contre l’allergie à l’arachide.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo est fermée.

La Bourse de Shangai a terminé en hausse de 0,4% et l’indice des valeurs vedettes chinoises de 0,3%,

A WALL STREET

Wall Street a terminé vendredi en net repli une semaine douloureuse, marquée par la plus forte baisse hebdomadaire en pourcentage pour le Dow Jones depuis octobre 2008.

L’indice Dow Jones a cédé 1,81%, le S&P-500 2,06% et le Nasdaq Composite 2,99%. Sur la semaine, le Dow a perdu 6,87%, le S&P 7,05% et le Nasdaq 8,36%.

Le Nasdaq, a confirmé sa présence en “bear market”, pour la première fois depuis 10 ans, avec un recul de 21,9% par rapport à son record du 29 août.

TAUX

L’aversion au risque profite au marché obligataire, avec un rendement des Treasuries à 10 ans près de ses plus bas depuis le mois d’août, à 2,79%. Il a perdu plus de 40 points de base en six semaines et l’écart avec le 2 ans est tombé à 14 points, un aplatissement de la courbe des taux qui fait craindre à certains investisseurs une récession à venir.

En Europe, les rendements des obligations souveraines allemandes et françaises baissent un peu, tandis que les rendements italiens montent.

CHANGES

Le yen et l’euro ont gagné du terrain, les inquiétudes autour du “shutdown” pesant sur le dollar dont l’indice face à un panier de devises de référence cède 0,27%.

L’euro se traite juste au-dessus de 1,1400 dollar, après avoir atteint 1,1485 la semaine dernière.

PÉTROLE

Les cours du pétrole progressent légèrement, leur récente plongée à des plus bas de 15 mois étant susceptible de réduire la production aux Etats-Unis, premier producteur mondial. Mais les inquiétudes persistantes sur la croissance, et donc sur la demande de pétrole brut, freinent le rebond.

LA SITUATION SUR LES MARCHÉS

MARCHES

EUROPEENS

Indices Dernier Var. Var. % YTD

Points

Eurofirst 300 1321,91 -6,91 -0,52% -13,58%

Eurostoxx 50 2983,06 -17,55 -0,58% -14,87%

CAC 40 4647,22 -47,16 -1,01% -12,52%

FTSE 6668,84 -52,33 -0,78% -13,25%

SMI 8417,29 +2,81 +0,03% -10,28%

Les valeurs à suivre à Paris et

en Europe : [WATCH/LFR]

BOURSES

ASIATIQUES

Indices Clôture Var. Var. % YTD

Points

Hong Kong 25651,38 -102,04 -0,40% -14,26%

Taiwan 9639,70 -6,46 -0,07% -10,00%

Séoul 2055,01 -6,48 -0,31% -16,72%

Singapour 3051,06 +5,02 +0,16% -10,34%

Shanghaï 2527,01 +10,76 +0,43% -23,59%

Sydney 5493,80 +26,20 +0,48% -9,42%

WALL STREET

La séance

précédente :

Indices Dernier Var. Var. % YTD

Points

Dow Jones 22445,37 -414,23 -1,81% -9,20%

S&P-500 2416,62 -50,80 -2,06% -9,61%

Nasdaq 6333,00 -195,41 -2,99% -8,26%

Nasdaq 100 6046,56 -196,64 -3,15% -5,47%

Compte rendu de la séance à Wall

Street : [.NFR]

“The Day Ahead” - Le point sur la prochaine séance à

Wall Street [DAY/US]

CHANGES

Cours Veille Var.% YTD

Euro/Dlr 1,1399 1,1367 +0,28% -4,97%

Dlr/Yen 111,05 111,21 -0,14% -1,44%

Euro/Yen 126,58 126,45 +0,10% -6,36%

Dlr/CHF 0,9943 0,9950 -0,07% +2,05%

Euro/CHF 1,1336 1,1310 +0,23% -3,02%

Stg/Dlr 1,2659 1,2630 +0,23% -6,31%

Indice $ 96,7230 96,9560 -0,24% +4,99%

OR

Cours Veille Var.% YTD

Or Spot 1263,05 1255,92 +0,57% -3,03%

TAUX

Dernier Var. Spread/Bund

(pts)

Future Bund 163,45 -0,11

Bund 10 ans 0,25 -0,01

Bund 2 ans -0,60 +0,00

OAT 10 ans 0,70 +0,00 +44,65

Treasury 10 ans 2,78 -0,01

Treasury 2 ans 2,63 -0,01

PETROLE

(en dollars) Cours Précéden Var Var.% YTD

t

Brut léger US 45,66 45,59 +0,07 +0,15% -24,43%

Brent 53,99 53,82 +0,17 +0,32% -19,26%

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below