December 24, 2018 / 6:31 AM / 5 months ago

Pékin ajuste ses droits de douane au 1er janvier pour stimuler le commerce extérieur

La Chine a annoncé lundi des ajustements sur certains droits de douane à l'importation et à l'exportation à compter du 1er janvier pour stimuler le commerce extérieur alors que son économie ralentit. /Photo prise le 30 septembre 2018/REUTERS/Jason Lee

PEKIN (Reuters) - La Chine a annoncé lundi des ajustements sur certains droits de douane à l’importation et à l’exportation à compter du 1er janvier pour stimuler le commerce extérieur alors que son économie ralentit.

Les droits de douane sur les importations d’alternatives aux tourteaux de soja pour l’alimentation animale - notamment le colza, le coton, le tournesol et la palme - seront supprimés à partir du 1er janvier, ainsi que ceux frappant certains ingrédients entrant dans la composition de produits pharmaceutiques, précise le ministère des Finances dans un communiqué.

Pékin va prélever temporairement des droits sur plus de 700 produits l’année prochaine et maintenir des droits de douane à l’importation relativement bas sur les réacteurs d’avion, ajoute le ministère.

Concernant les exportations, la Chine n’imposera pas de droits de douane sur 94 produits l’année prochaine. Sont notamment concernés les fertilisants, les minerais de fer, le laitier, le goudron de houille et la pâte de bois.

La Chine va également réduire encore ses droits de douane sur des produits liés aux technologies de l’information, indique le communiqué, sans fournir plus de détails.

La croissance économique chinoise a ralenti à 6,5% au troisième trimestre, son rythme annuel le plus lent depuis la crise économique de 2008, et devrait ralentir encore l’année prochaine en raison du conflit commercial avec les Etats-Unis.

En juillet dernier, Pékin a imposé des droits de douane à hauteur de 25% sur les importations de soja en représailles à ceux imposés par Washington sur les produits chinois.

A elle seule, la Chine a importé pour 12,3 milliards de dollars (10,5 milliards d’euros) de soja américain l’année dernière, d’après les données du département américain de l’Agriculture.

Stella Qiu et Hallie Gu; Arthur Connan pour le service français, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below