November 30, 2018 / 4:11 PM / 13 days ago

Vers une enquête approfondie de la CE sur Vodafone-Liberty

Les autorités européennes de la concurrence vont probablement ouvrir une enquête approfondie sur le projet d'acquisition d'actifs européens de Liberty Global par Vodafone, une opération de 21,8 milliards de dollars (19,24 milliards d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

BRUXELLES (Reuters) - Les autorités européennes de la concurrence vont probablement ouvrir une enquête approfondie sur le projet d’acquisition d’actifs européens de Liberty Global par Vodafone, une opération de 21,8 milliards de dollars (19,24 milliards d’euros), selon une source proche du dossier.

Cette décision de la Commission européenne (CE) pourrait inciter Vodafone à faire des concessions à moins que l’opérateur britannique puisse la convaincre que l’accord ne pose aucun problème de concurrence.

Acteurs et investisseurs du secteur espèrent toutefois que le régulateur fera preuve de souplesse étant donné que la CE vient de donner son feu vert inconditionnel au rachat par Deutsche Telekom de la filiale aux Pays-Bas du suédois Tele2.

Acquérir les actifs de Liberty en Allemagne et en Europe de l’Est permettrait au deuxième opérateur mobile mondial de mieux concurrencer Deutsche Telekom sur son marché intérieur.

Ce rapprochement donnerait naissance au premier fournisseur européen de services haut débit, mobiles et par câble, et toucherait 110 millions de foyers et d’entreprises.

Vodafone avait annoncé au mois de mai un accord en vue du rachat de plusieurs réseaux câblés européens de l’opérateur américain Liberty Global, notamment Unitymedia. L’opération concerne également les actifs de Liberty en République tchèque, en Hongrie et en Roumanie.

Fin octobre, Telefonica Deutschland avait demandé aux autorités européennes de la concurrence de bloquer ce projet, qui aboutirait selon lui à un quasi-monopole sur le marché allemand de la télévision par câble.

Deutsche Telekom a aussi critiqué ce projet mais sans demander son blocage par Bruxelles.

La Commission, qui doit achever son examen préliminaire avant le 11 décembre, et Vodafone n’ont pas souhaité s’exprimer. Liberty Global a déclaré: “Nous menons des discussions constructives avec la Commission européenne et sommes confiants dans le fait d’obtenir un résultat favorable en temps voulu”.

Foo Yun Chee; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below