November 22, 2018 / 8:31 AM / 19 days ago

Le parquet de Tokyo refuse de dire si Ghosn reconnaît les faits

Le parquet de Tokyo ne peut pas dire si Carlos Ghosn a reconnu ou non les faits de fraude financière qui lui sont reprochés, a déclaré jeudi Shin Kukimoto, procureur adjoint. /Photo d'archives/REUTERS/Steve Marcus

TOKYO (Reuters) - Le parquet de Tokyo ne peut pas dire si Carlos Ghosn a reconnu ou non les faits de fraude financière qui lui sont reprochés, a déclaré jeudi Shin Kukimoto, procureur adjoint.

Le président de Nissan, que le conseil d’administration du constructeur japonais pourrait révoquer ce jeudi, est incarcéré dans un centre de détention à Tokyo et la justice japonaise a approuvé mercredi son maintien en détention pour 10 jours, a ajouté Shin Kukimoto.

Carlos Ghosn, également PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan, a été arrêté lundi. Nissan l’accuse d’avoir minoré ses revenus déclarés aux autorités japonaises et d’avoir utilisé des fonds de l’entreprise à des fins personnelles.

Un ancien responsable du parquet de Tokyo a été désigné avocat pour assurer sa défense, a rapporté la chaîne de télévision NHK jeudi.

Kiyoshi Takenaka; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below