November 22, 2018 / 8:31 AM / in 25 days

Le climat des affaires stable en novembre

PARIS (Reuters) - Le climat des affaires est resté stable ce mois-ci en France malgré un léger mieux dans l’industrie, le bâtiment et le commerce de détail, selon les données publiées jeudi par l’Insee.

Le climat des affaires est resté stable ce mois-ci en France malgré un léger mieux dans l'industrie, le bâtiment et le commerce de détail, selon les données publiées jeudi par l'Insee. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L’indicateur global du climat des affaires, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête mensuelle, s’inscrit à 104, tout comme en octobre, même si, hors arrondi, il progresse de 0,6 point.

A ce niveau, qui marque un plus bas depuis mars 2017, cet indicateur s’inscrit en net repli par rapport au pic atteint en fin d’année dernière. Il se maintient cependant toujours au-delà de sa moyenne de longue période, calée à 100, qu’il dépasse depuis janvier 2016.

Par secteurs, l’indicateur de l’industrie manufacturière, qui restait sur deux mois de forte baisse, a regagné un point à 105, alors que les économistes interrogés par Reuters l’attendaient stable à 104.

Celui des services est stable à 103, mais par rapport à une marque d’octobre révisée en baisse de deux points et affiche ainsi son plus bas niveau depuis novembre 2016.

Celui du bâtiment progresse d’un point à 109 et l’indicateur du commerce de détail de deux points, à 107. L’indicateur du commerce de gros, calculé tous les deux mois, est stable à 104.

L’indicateur de retournement pour l’ensemble de l’économie reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable, souligne l’Insee.

Quant au climat de l’emploi, il perd deux points, à 105, mais reste néanmoins lui aussi bien au-dessus de sa moyenne de longue période, l’Insee précisant qu cette baisse tient aux perspectives de l’emploi dans les services hors intérim.

Dans l’industrie manufacturière, le solde d’opinion des chefs d’entreprises sur leurs perspectives personnelles de production continue de se redresser après sa forte baisse de septembre.

Ils sont en revanche moins optimistes quant aux perspectives générales d’activité du secteur et signalent de nouveau des carnets de commande étrangers moins remplis, même si le solde d’opinion sur les carnets de commandes globaux reste stable après avoir nettement diminué en octobre.

Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below