November 21, 2018 / 3:05 PM / 18 days ago

Foxconn veut réduire ses coûts en 2019, selon Bloomberg

(Reuters) - Foxconn, premier sous-traitant mondial du secteur électronique, veut baisser ses coûts de 20 milliards de yuans (2,53 milliards d’euros) en 2019, le fournisseur d’Apple étant confronté à “une année très difficile et compétitive”, rapporte mercredi Bloomberg, citant une note interne du groupe.

Foxconn, premier sous-traitant mondial du secteur électronique, veut baisser ses coûts de 20 milliards de yuans (2,53 milliards d'euros) en 2019, le fournisseur d'Apple étant confronté à "une année très difficile et compétitive", rapporte mercredi Bloomberg, citant une note interne du groupe. /Photo d'archives/REUTERS

Dans un communiqué, le groupe taïwanais fait savoir qu’il procède à une révision annuelle régulière du budget pour 2019, mais cet ajustement pourrait renforcer les inquiétudes concernant la demande de l’iPhone du groupe californien.

L’action Apple a perdu près de 9% de sa valeur depuis le 12 novembre, entraînant dans sa chute tout le compartiment technologique à Wall Street, après les avertissements de plusieurs de ses fournisseurs et les prévisions jugées décevantes du groupe à la pomme.

Le titre Apple gagnait plus de 1% dans les premiers échanges à New York.

Les coûts de Foxconn dans l’activité dédiée à l’assemblage des iPhone devront baisser de six milliards de yuans en 2019 et le groupe taïwanais envisage de supprimer environ 10% du des postes non techniques, écrit Bloomberg.

Foxconn a indiqué revoir régulièrement ses opérations afin de réaffecter ses ressources entre ses différentes activités.

“L’examen effectué cette année par notre équipe n’est pas différent de ceux réalisés au cours des années précédentes (...)”, indique Foxconn dans un communiqué.

Le groupe taïwanais a publié la semaine dernière un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Les analystes du secteur estiment qu’Apple a abaissé ses commandes auprès de ses fournisseurs taïwanais de 20 à 30% début novembre, principalement en raison de la faible demande pour les iPhone XR et XS Max présentés en septembre.

NOTE: Les informations de Bloomberg n’ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Arjun Panchadar à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below