November 21, 2018 / 5:49 AM / 21 days ago

Le parquet japonais envisage des poursuites contre Nissan

Le parquet national japonais envisage d'engager des poursuites contre Nissan après l'arrestation de son président Carlos Ghosn pour des malversations présumées, rapporte mercredi le journal Asahi, citant des sources non-identifiées. /Photo prise le 20 novembre 2018/REUTERS/Toru Hanai

TOKYO (Reuters) - Le parquet national japonais envisage d’engager des poursuites contre Nissan après l’arrestation de son président Carlos Ghosn pour des malversations présumées, rapporte mercredi le journal Asahi, citant des sources non-identifiées.

Carlos Ghosn a été arrêté lundi après qu’une enquête interne de Nissan a démontré que Ghosn avait utilisé de l’argent du groupe automobile à des fins personnelles.

Nissan a annoncé lundi son intention d’évincer Carlos Ghosn de son poste de président du conseil d’administration en l’accusant de fraude financière. Cette mise à l’écart pourrait être prononcée jeudi.

D’après Asahi, le parquet envisage de rassembler des éléments de preuves contre Nissan, estimant que le groupe automobile porte une part de responsabilité dans cette affaire.

Aucun commentaire n’a été obtenu auprès du bureau du procureur général.

Nissan n’a pas fait de communiqué après la parution de l’article.

Elaine Lies; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below