November 20, 2018 / 7:38 AM / 23 days ago

Julius Baer lance un avertissement sur son ratio coûts/revenus

Le gérant de fortune Julius Baer a annoncé mardi qu'il réduisait ses dépenses, ajoutant au passage qu'il pourrait ne pas atteindre son objectif en matière de ratio coûts/revenus cette année. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - Le gérant de fortune Julius Baer a annoncé mardi qu’il réduisait ses dépenses en raison de conditions de marché jugées défavorables par le numéro trois du secteur bancaire suisse, ajoutant au passage qu’il pourrait ne pas atteindre son objectif en matière de ratio coûts/revenus cette année.

Dans des échanges d’avant-Bourse, le titre Julius Baer recule de 2,5%. Au cours de clôture de 43,53 francs de lundi, le titre accuse une baisse de près de 27% depuis le début de l’année après avoir bondi de 32% en 2017. Sur la même période, l’indice regroupant les valeurs bancaires européennes est en repli de 22,3% après avoir gagné 8% l’an dernier.

“Comme nous l’avions souligné en juillet, les clients ont adopté une posture plus prudente (...) dans un environnement de marché difficile”, précise dans un communiqué l’établissement basé à Zurich.

“Pendant tout le trimestre, cela a conduit à de plus faibles niveaux de l’activité client, avant une reprise de la volatilité et des volumes en octobre.”

Julius Baer précise que cette évolution a ramené sa marge brute à 0,87% à fin octobre contre 0,91% à fin juin. Son ratio coûts/revenus a de son côté atteint 69% contre un objectif de la banque d’un ratio allant de 64% à 68%. Plus ce ratio est bas, plus il montre que la banque engrange des revenus par rapport aux dépenses engagées.

Par rapport à ses précisions de juillet sur la prudence des clients, la banque note que le recul de l’activité client sur le troisième trimestre avait été plus marqué que prévu.

Pour compenser l’impact de ce repli, Julius Baer annonce qu’il va couper davantage dans ses dépenses discrétionnaires et accélérer ses efforts pour diminuer son exposition à des marchés juges non-officiels. Cela passera notamment par la fermeture prévue de bureaux au Pérou et au Panama et par la cessation de l’offre de services à des clients de certains pays.

“Alors que l’atteinte de l’objectif de ratio coûts/revenus de 2018 dépendra pour une grande part des conditions de marché en novembre et en décembre, Julius Baer prend des mesures supplémentaires pour améliorer son efficacité, l’idée étant d’atteindre cet objectif en 2019”, ajoute la banque.

Brenna Hughes Neghaiwi, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below