November 19, 2018 / 1:01 PM / a month ago

Rouge en vue à Wall Street, l'Europe réduit ses gains

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York devrait ouvrir en baisse lundi, la séance s’annonçant délicate notamment pour les valeurs technologiques, dans un contexte toujours marqué par l’incertitude sur les tensions commerciales, à laquelle s’ajoutent chez certains investisseurs des interrogations sur l’évolution de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine.

La perspective d'une ouverture en baisse à Wall Street freine les principaux indices européens à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,09% vers 12h35 GMT. À Francfort, le Dax baisse de 0,09% alors qu'à Londres, le FTSE progresse de 0,67%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en recul d’environ 0,3% pour le Dow Jones, le Standard & Poor’s 500 et le Nasdaq.

Le Dow et le S&P ont clôturé en hausse vendredi après les déclarations du président américain, Donald Trump, sur la possibilité d’un report du relèvement des droits de douane sur les produits chinois importés aux Etats-Unis prévu le 1er janvier.

Mais samedi, son vice-président, Mike Pence, a profité du sommet de l’Apec en Papouasie-Nouvelle Guinée pour affirmer que Washington ne baisserait pas la garde tant que la Chine n’aurait pas changé d’attitude.

En Europe, la perspective d’une ouverture en baisse à Wall Street freine les principaux indices, qui avaient commencé la journée sur une tendance positive dans le sillage des places asiatiques (Tokyo a gagné 0,65%, Shanghai 0,91%), avec entre autres un rebond du secteur des semi-conducteurs.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,09% à 5.029,91 vers 12h35 GMT. À Francfort, le Dax baisse de 0,09% alors qu’à Londres, le FTSE progresse de 0,67%, tirée une nouvelle fois par la faiblesse de la livre sterling.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,08%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro 0,19% et le Stoxx 600 0,14%.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Les valeurs technologiques pourraient une fois de plus peser sur la tendance générale sur les marchés actions américains, à commencer par Apple, qui perd près de 2% en avant-Bourse après les informations du Wall Street Journal selon lesquelles le groupe a réduit ses commandes de production pour les trois modèles d’iPhone lancés en septembre.

Le producteur de mémoires Micron Technology pourrait quant à lui souffrir d’un l’article du Financial Times selon lequel les autorités chinoises progressent dans leur enquête sur des violations antitrust présumées de Micron et des sud-coréens Samsung Electronics et SK Hynix.

VALEURS EN EUROPE

En Europe, la baisse la plus spectaculaire du jour est pour Renault, qui chute de 10,08% et a touché son plus bas niveau depuis quatre ans après l’annonce par Nissan de la prochaine éviction de son président Carlos Ghosn après la découverte d’infractions financières graves, dont l’utilisation de fonds du groupe à des fins personnelles.

Vallourec poursuit parallèlement sa descente aux enfers, cédant 26,82% après avoir perdu plus de 32% vendredi.

Parmi les hausses notables, Telecom Italia prend 3,69% au lendemain de la nomination au poste d’administrateur délégué de Luigi Gubitosi, qui a conduit Amos Genish, proche de l’actionnaire n°1 Vivendi et évincé la semaine dernière, à réclamer un vote des actionnaires sur sa stratégie.

CHANGES

Le dollar est quasi stable face à un panier de devises de référence après avoir subi la semaine dernière sa plus forte baisse hebdomadaire depuis deux mois, les cambistes s’interrogeant de plus en plus sur les perspectives de hausse des taux américains.

Plusieurs responsables de la Réserve fédérale ont évoqué les risques de ralentissement de la croissance mondiale, ce qui a relancé les spéculations sur la possibilité d’une interruption plus rapide qu’anticipé initialement du cycle de resserrement monétaire en cours.

Richard Clarida, le vice-président de la Fed, a notamment souligné qu’un ralentissement de la croissance mondiale influencerait l’évolution de la conjoncture aux Etats-Unis.

Dans ce contexte, on suivra l’intervention prévue à 15h45 GMT de John Williams, le président de la Fed de New York.

Goldman Sachs a par ailleurs dit lundi s’attendre à un repli du dollar l’an prochain face aux autres grandes devises.

L’euro se traite autour de 1,14120 dollar.

La livre sterling, elle, recule face à la monnaie unique et face au billet vert, après les déclarations du porte-parole de la Première ministre britannique, Theresa May, excluant une prolongation de la période de transition appelée à suivre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Sur le marché des cryptomonnaies, le bitcoin, en baisse de plus de 5%, a touché un nouveau plus bas de 13 mois et se rapproche un peu plus du seuil symbolique des 5.000 dollars sur la plate-forme de transactions Bitstamp.

TAUX

Le rendement des emprunts d’Etat américains à dix ans est pratiquement stable, autour de 3,08%, après avoir touché en début de journée son plus bas niveau depuis trois semaines sous 3,6%.

Son équivalent allemand, référence pour l’ensemble de la zone euro, remonte un peu au-dessus de 0,38%.

PÉTROLE

Après trois séances consécutives de hausse, les cours du brut se font plus hésitants, même si la perspective d’une baisse de l’offre mondiale à l’initiative de l’Arabie saoudite reste évoqué.

Si le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) grappille huit cents (0,14%) à 56,54 dollars le baril, le Brent abandonne cinq cents à 66,71 dollars.

Le marché pétrolier devrait rester animé par les spéculations sur la stratégie de production de l’Opep et de ses alliés jusqu’à la réunion ministérielle de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, le 6 décembre à Vienne.

Édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below