November 15, 2018 / 10:21 AM / a month ago

Berkshire investit dans JPMorgan et Oracle, vend du Sanofi

(Reuters) - Berkshire Hathaway, le conglomérat dirigé par le milliardaire Warren Buffett, s’est renforcé dans le secteur financier américain, annonçant une participation de 4,02 milliards de dollars (3,55 milliards d’euros) dans JPMorgan Chase & Co et de nouveaux investissements dans PNC Financial Services Group et Travelers Companies, ainsi qu’une part du capital d’Oracle.

Berkshire Hathaway, le conglomérat dirigé par le milliardaire Warren Buffett, s'est renforcé dans le secteur financier américain, annonçant une participation de 4,02 milliards de dollars dans JPMorgan Chase & Co et de nouveaux investissements dans PNC Financial Services Group et Travelers Companies, ainsi qu'une part du capital d'Oracle. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

Ces nouveaux investissements ont été dévoilés mercredi dans un avis boursier détaillant les participations cotées de Berkshire au 30 septembre, après un trimestre où le conglomérat aura dépensé 17,7 milliards de dollars en achats d’actions.

Selon cet avis, Berkshire détenait pour 829 millions de dollars d’actions PNC, 460 millions de dollars de l’assureur Travelers et pour 2,13 milliards de dollars d’action Oracle, le géant américain des logiciels de bases de données.

Le conglomérat a également accru ses parts dans Bank of America et dans Goldman Sachs.

“Au moment où les investisseurs, nerveux, redoutent la fin de l’embellie économique, Buffett achète les actions des banques, des titres particulièrement sensibles à la conjoncture”, note Bill Smead, patron de Smead Capital Management, qui détient des actions Berkshire.

Selon lui, l’initiative du milliardaire donne à penser qu’il ne faut pas s’inquiéter d’une éventuelle correction.

JPMorgan et Travelers n’ont pas souhaité s’exprimer. PNC, Oracle et l’assistante de Warren Buffett, Debbie Bosanek, n’ont pas répondu dans l’immédiat aux demandes de commentaires.

Berkshire est le premier actionnaire de nombre d’acteurs financiers, comme American Express, Bank of America, Bank of New York, Mellon, US Bancorp et Wells Fargo & Co, selon les données de Refinitiv.

Berkshire, basé à Omaha dans le Nebraska, contrôle plus de 90 sociétés présentes dans l’assurance, la chimie, l’énergie, l’agroalimentaire et le commerce de détail, l’industrie, le transport ferroviaire et d’autres secteurs encore.

Warren Buffett n’a cependant pas réalisé d’acquisition majeure depuis l’achat de l’équipementier aéronautique Precision Castparts en janvier 2016.

Le milliardaire achète régulièrement des actions Apple et a dit récemment détenir une participation de 57,6 milliards de dollars dans le groupe à la pomme.

Berkshire a également dépensé 928 millions de dollars pour racheter ses propres actions au cours du trimestre.

En dépit de ce rachat, le groupe de Warren Buffet a terminé le mois de septembre avec 103,6 milliards de dollars de liquidités ou équivalents.

Coté cessions, Berkshire a cédé des participations dans le distributeur américain Walmart, le laboratoire pharmaceutique français Sanofi et le groupe énergétique américain Phillips 66.

Jonathan Stempel à New York, avec Jennifer Ablan et Trevor Hunnicutt; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below