November 13, 2018 / 1:27 PM / a month ago

Home Depot profite des tensions sur le marché immobilier US

(Reuters) - Home Depot a fait état mardi de ventes comparables meilleures que prévu et a relevé ses prévisions de résultats annuels, les tensions sur le marché immobilier aux Etats-Unis incitant les Américains à rénover leur maison plutôt qu’à en acheter une nouvelle.

Home Depot a fait état mardi de ventes comparables meilleures que prévu et a relevé ses prévisions de résultats annuels, les tensions sur le marché immobilier aux Etats-Unis incitant les Américains à rénover leur maison plutôt qu'à en acheter une nouvelle. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

L’action de la chaîne de magasins de bricolage grimpait de 3,4% à 185,45 dollars dans les transactions avant l’ouverture à Wall Street.

Les incertitudes quant à l’évolution des prix immobiliers et la pénurie de biens en vente amènent propriétaires et entrepreneurs à privilégier les aménagements plutôt que les achats ou les constructions de maisons, ce qui soutient la demande pour les magasins Home Depot.

“Nous pensons que (ces résultats) témoignent de la solidité globale de la demande sur le marché de la rénovation résidentielle”, a dit le directeur général du groupe américain, Craig Menear.

Ce dernier avait déclaré en août que les Américains percevaient leur maison davantage comme un investissement que comme une source de coûts, ce qui les incitait à augmenter leurs dépenses pour l’améliorer.

La croissance des prix immobiliers a encore ralenti en août aux Etats-Unis, signe que la hausse des taux d’intérêt pèse sur la demande de logements.

Les ventes de Home Depot à magasins comparables aux Etats-Unis ont augmenté de 5,4% sur le trimestre clos le 28 octobre, le troisième de son exercice décalé, alors que les analystes attendaient une progression limitée à 4,38% selon les données I/B/E/S de Refinitiv.

Le prix moyen du panier des clients s’est pour sa part élevé de 3,6%.

Le groupe d’Atlanta s’attend désormais à une hausse de ses ventes de 7,2% sur l’exercice clos fin janvier, soit 0,2 point de plus que sa précédente prévision. Il prédit un bénéfice annuel de 9,75 dollars par action contre 9,42 dollars auparavant.

Au troisième trimestre, le bénéfice net a atteint 2,51 dollars par action, contre 1,84 dollar un an plus tôt et 2,26 dollars attendus par les analystes.

Les ventes nettes ont grimpé de 5,1% à 26,30 milliards de dollars (23,3 milliards d’euros), un résultat là encore supérieur aux attentes des analystes, qui prédisaient 26,26 milliards.

Aishwarya Venugopal à Bangalore et Nandita Bose à New York; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below