November 13, 2018 / 9:07 AM / a month ago

Les actions européennes tentent un rebond, les "techs" repartent

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes amorcent un rebond mardi en début de séance après leur repli de lundi sur fond de craintes entourant le secteur technologique.

Les principales Bourses européennes amorcent un rebond mardi en début de séance. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,91% vers 08h40 GMT. À Francfort, le Dax gagne 1,03% et à Londres, le FTSE progresse de 0,61%. /Photo prise le 6 août 2018/REUTERS/Régis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,91% à 5.104,85 points vers 08h40 GMT. À Francfort, le Dax gagne 1,03% et à Londres, le FTSE progresse de 0,61%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,89%, le FTSEurofirst 300 de 0,78% et le Stoxx 600 de 0,88%.

La tendance est soutenue par un rebond des valeurs technologiques et par des informations faisant état de la reprise du dialogue entre Washington et Pékin sur le dossier du commerce.

Le pétrole n’apporte aucun soutien puisqu’il est de nouveau dans le rouge avec la contribution de Donald Trump qui a dit espérer qu’il n’y aurait pas de diminution de la production malgré les propos de Ryad affirmant le contraire.

Les Bourses européennes ont terminé en net repli lundi et Wall Street a suivi le mouvement dans un contexte global peu favorable à la prise de risque.

Les investisseurs attendent les chiffres de l’emploi en Grande-Bretagne (09h30 GMT), sans oublier l’indice ZEW du moral des investisseurs allemands (10h00 GMT).

Du côté de l’Allemagne, l’indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmé à 2,4% en octobre en variation annuelle, au plus haut depuis février 2012. D’un mois sur l’autre, l’inflation est également confirmée à +0,1%.

Les investisseurs guetteront aussi des évolutions du côté de la politique budgétaire italienne. La Commission européenne a rejeté le mois dernier le projet de budget présenté par le gouvernement de coalition et lui a donné jusqu’à ce mardi pour corriger sa copie. Les déclarations des dirigeants politiques de la péninsule laissent entendre que Rome ne reculera pas, au risque d’une escalade et d’une procédure de sanction.

VALEURS :

En Bourse en Europe, la tendance est portée par les valeurs technologiques, dont l’indice Stoxx reprend 1,05% après avoir cédé lundi 3,7%.

La plupart des compartiments sont dans le vert, à l’exception notable de l’énergie, dont l’indice sectoriel recule de 0,21%.

A Paris, la plus forte hausse du SBF 120 est pour Elior, qui grimpe de 8,43% après avoir dit qu’il envisageait de scinder sa filiale Areas, numéro trois mondial de la restauration de concession, afin d’accélérer sa croissance.

Contre la tendance à Paris, Orpea perd 3,48% après un abaissement de recommandation de Credit Suisse.

Ailleurs en Europe, Telecom Italia prend 1,02% à Milan après avoir annoncé le départ de son administrateur délégue Amos Genish.

A WALL STREET

La Bourse de New York a lourdement chuté lundi, entraînée vers le bas par une nouvelle chute d’Apple après les avertissements de trois de ses fournisseurs, qui ont pesé sur l’ensemble du secteur technologique.

Le Dow Jones a perdu 2,32%, à 25.387,18, le S&P-500 1,97% et le Nasdaq Composite 2,78%.

Apple a cédé 5,04% à 194,17 dollars, son plus bas de clôture depuis fin juillet, après les avertissements lancés par Lumentum Holdings aux Etats-Unis, Japan Display et IQE au Royaume-Uni, qui ont tous évoqué la faiblesse de la demande de smartphones.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini mardi en baisse de plus de 2% dans le sillage de Wall Street, plombée à son tour par les valeurs technologiques.

L’indice SSE composite de la Bourse de Shanghai a pris pour sa part 0,9% après s’être retourné à la hausse, porté par les informations du Wall Street Journal sur un échange téléphonique entre le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le vice-Premier ministre chinois Liu He, en charge du dossier des relations commerciales à Pékin.

Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping doivent s’entretenir à la fin du mois en marge du G20 en Argentine pour tenter de trouver une issue au conflit qui oppose les deux premières puissances économiques du monde.

TAUX

Sur le marché obligataire américain, qui était fermé lundi pour cause de jour férié, le rendement des Treasuries à 10 ans perd deux points de base pour repasser sous 3,17%, la baisse des actions favorisant un retour vers les obligations.

Dans les premiers échanges en Europe, le Bund allemand à 10 ans gagne deux points de base pour repasser 0,4% parallèlement au rebond des indices boursiers européens.

CHANGES

Le dollar se stabilise face à un panier de devises de référence après avoir touché jeudi un pic de près de cinq mois, favorisé par les replis de l’euro et de la livre sterling face aux tensions politiques en Europe. Le billet vert a profité en outre de son statut de valeur refuge dans un climat d’aversion au risque.

L’euro regagne mardi un peu de terrain, autour de 1,1246 dollar.

PÉTROLE

Les cours du brut perdent encore autour de 1% après le rebond avorté de la veille et évoluent en zone de correction. Ils ont en effet perdu autour de 20% en un mois, plombés par une augmentation de l’offre mondiale et la menace d’un ralentissement de la demande.

Édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below