November 13, 2018 / 9:07 AM / a month ago

Vivendi prêt à défendre ses intérêts dans Telecom Italia

Vivendi a qualifié mardi de "cynique" et "mesquine" la décision de conseil de Telecom Italia, contrôlé par le fonds Elliott, de remercier l'administrateur délégué Amos Genish, qui avait le soutien du groupe de médias français, ajoutant qu'il se réservait tous les droits de défendre les intérêts des actionnaires. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Vivendi a qualifié mardi de “cynique” et “mesquine” la décision de conseil de Telecom Italia, contrôlé par le fonds Elliott, de remercier l’administrateur délégué Amos Genish, qui avait le soutien du groupe de médias français, ajoutant qu’il se réservait tous les droits de défendre les intérêts des actionnaires.

La décision de révoquer Amos Genish a été “délibérément planifiée dans le plus grand secret pour créer le plus de déstabilisation possible et affecter les résultats de Telecom Italia”, ajoute un porte-parole de Vivendi.

Le groupe français, premier actionnaire de Telecom Italia avec 24% du capital et Elliott sont à couteaux tirés depuis que le fonds, deuxième actionnaire du groupe, a pris le contrôle du conseil d’administration de Telecom Italia à la suite de l’assemblée générale du 4 mai.

Sudip Kar-Gupta, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below