November 13, 2018 / 6:17 AM / a month ago

Interparfums: Accélération de la croissance 2019 grâce aux lancements

PARIS (Reuters) - Interparfums a annoncé mardi viser une accélération de sa croissance en 2019 grâce à d’importants lancements de parfums, tandis que sa marge opérationnelle devrait rester stable compte-tenu des investissements publicitaires prévus.

Interparfums a annoncé mardi viser une accélération de sa croissance en 2019 grâce à d'importants lancements de parfums, tandis que sa marge opérationnelle devrait rester stable compte-tenu des investissements publicitaires prévus. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le concepteur de parfums sous licence a dit tabler sur un chiffre d’affaires compris entre 460 et 470 millions d’euros l’an prochain, en croissance de 7% à 8% à taux de change constants, porté par de nouveaux jus prévus dans ses principales marques.

Un troisième parfum masculin sera lancé en début d’année chez Montblanc, première marque du groupe par le chiffre d’affaires, un nouveau jus féminin est attendu chez Lanvin à l’été, tandis qu’une deuxième ligne masculine verra le jour à l’automne chez Jimmy Choo.

“Le lancement de Montblanc Explorer s’annonce très prometteur. Si l’on ajoute les autres initiatives majeures prévues (...) en 2019 et 2020 (...) nous allons disposer d’importants vecteurs de développement nous permettant d’ouvrir une nouvelle phase de développement soutenue”, déclare le PDG du groupe, Philippe Benacin, cité dans un communiqué.

Interparfums précise qu’il maintiendra ses investissements marketing et publicitaires à un niveau élevé, représentant environ 24% de ses ventes, et qu’en conséquence, sa marge opérationnelle devrait rester stable aux environs de 13,5%.

Pour l’exercice en cours, le groupe a confirmé prévoir des ventes légèrement supérieures à 430 millions d’euros, après 422 millions en 2017, en hausse d’environ 2%.

La marge opérationnelle, à 13,5%, devrait elle aussi être conforme aux prévisions.

Le groupe avait dit prévoir un ralentissement de sa croissance en 2018, ayant décidé de limiter le nombre de lancements cette année et de programmer de nouvelles grandes initiatives pour 2019 et 2020.

Son PDG avait évoqué “un calendrier de lancements volontairement moins riche (...) permettant de bénéficier du temps de respiration indispensable à la consolidation des lignes existantes”.

A la fin 2018, Interparfums aura presque entièrement compensé la perte de chiffre d’affaires subie après la rupture de son contrat de licence avec Burberry.

Avec la marque britannique, ses ventes s’élevaient à 445 millions d’euros à la fin 2012.

Le titre Interparfums a clôturé lundi en repli de 1,55% à 38,10 euros à la Bourse de Paris, ce qui n’empêche pas la valeurs de signer une hausse de 21,3% depuis le début de l’année, pour une capitalisation boursière de 1,64 milliard d’euros.

Pascale Denis, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below